Home » Annonces » La mort des écoles montessori en France

Nos formations en ligne

Notre chaine YouTube

Académie TMF sur Facebook

Méthode OML

La mort des écoles montessori en France

La covid19 aura eu raison des écoles montessori privées en France.

Elles sont de plus en plus nombreuses à communiquer sur leur fermeture définitive. Bien entendu, chaque année des écoles montessori ferment et d’autres ouvrent, mais l’année 2020 sonne la fin de certaines qui avaient pignon sur rue, pas forcément les plus faibles ou les plus régionales. Dans les grandes villes, Paris, Bordeaux, Cannes ou Metz, les directeurs m’écrivent qu’ils sont en dépôt de bilan.

La raison directe est l’arrêt de paiement des familles, qui sont les seules à financer les écoles privées hors contrat en France, rappelons-le. Eux-mêmes licenciés ou en chômage partiel, ils ne peuvent continuer à payer l’écolage mensuel de l’école privée de leur enfant, sachant  que l’école publique gratuite est au coin de leur rue.

Je suis triste : pour les enfants tout d’abord qui s’épanouissaient dans leur école, pour les entrepreneurs courageux qui sacrifiaient beaucoup pour faire naître ce projet type, pour les familles qui avaient besoin de ce genre de structure soit pour leur enfant « différent » soit par conviction et choix d’une pédagogie humaniste.

Je caresse l’espoir de nouvelles solutions, de nouveaux modèles d’éducation qui vont émerger de cette situation de crise sanitaire et économique mondiale.

Notre association (AMIS) continue à être présente sur la toile et à nourrir des réflexions et actions avec ceux et pour ceux qui le veulent afin de faire connaître les démarches éducatives humanistes et pacifiques, seules voies à entreprendre pour l’Education des enfants, comme le disaient Maria Montessori il y a plus d’un siècle.