Home » Maria Montessori

Category Archives: Maria Montessori

Notre chaine YouTube

Académie TMF sur Facebook

Méthode OML

Suivez-nous sur Twitter

Follow Montessorifranc on Twitter

Analogie des haricots verts et des méthodes mathématiques

Aujourd’hui je vous propose une analogie entre les légumes et les Mathématiques.

Cela commence par les  grandes phrases « On doit manger des légumes pour être en bonne santé » et « On doit étudier les Mathématiques pour s’adapter à notre culture ».

Pour se faire, vous pouvez aller au supermarché en voiture et acheter une boîte de conserves. Chez vous, il suffira de l’ouvrir, de verser les haricots dans votre casserole et de faire réchauffer le tout avant de servir. Vous pouvez également acheter une méthode quelconque de Mathématiques sur internet, c’est-à-dire le dernier livre à la mode sur le sujet, comme la méthode Singapour par exemple, et puis vous expliquez aux enfants comment remplir le livre de l’étudiant.  Le tour est joué.

Vous pouvez aussi aller au marché de votre voisinage, choisir des haricots bio frais cultivés localement, rentrer chez vous, les écosser et les faire cuire à feu doux avec des épices ou un assaisonnement avant de les apprécier. L’esprit n’est pas le même, le goût n’est pas le même, la valeur nutritionnelle n’est pas la même que pour les haricots verts en conserve.

Pour les Mathématiques Montessori c’est identique. Il faudra faire l’effort supplémentaire (versus j’achète une méthode c’est-à-dire un livre avec des images et exercices) d’acheter le matériel, de se former à le comprendre, de le présenter à l’enfant et de le laisser sur l’étagère pour que la suite arrive, c’est-à-dire que la méthode devienne active car déclencheur de la mise en marche d’un processus chez l’enfant.

L’esprit n’est pas le même, le goût n’est pas le même, la valeur nutritionnelle des Mathématiques n’est pas la même que pour les Mathématiques « en livre ».

Je vous laisse faire votre choix nutritionnel.

Murielle

 

Les enfants ont un fort potentiel

Certains enfants de 5 ans sont capables de dessiner seuls des graphes mathématiques. Ils sont capables d’expliquer par oral en complément du dessin, leur compréhension de l’Histoire des civilisations et enfin ils se posent les bonnes questions essentielles.
 
Comment pouvons-nous les accompagner au mieux ?
 

Une formation unique en France

Notre toute nouvelle formation online à la pédagogie Montessori est unique parce que :

– Elle est le fruit de 6 années d’expérience en e-learning

– Elle a émergé grâce à l’accompagnement antérieur à aujourd’hui de plus de 600 adultes en formation aux différents métiers d’éducateur

– Elle est conçue et encadrée par des spécialistes cumulant plus de 50 années d’expérience

– Elle est la version 2 totalement revue pour être moderne et plus adaptée à 2020 qu’à 2013

Venez nous rejoindre très vite !

Pour vous inscrire

Pour en savoir plus

 

Interview de Murielle Lefebvre, consultante en pédagogies, créatrice du site www.montessori.fr

Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?
Mon métier est très diversifié et il me permet d’exprimer mes convictions, ma créativité selon les besoins exprimés, les rencontres et les sujets qui me portent. C’est pourquoi j’ai pu écrire des livres, créer des supports didactiques et pédagogiques, des cd-rom, des programmes e-learning, etc… C’est infini.

J’ai croisé des centaines de personnes parmi lesquelles avant tout des enfants et puis des adultes passionnés, des professionnels, des gens dédiés à des causes parfois difficiles, sans lesquels, certains seraient en peine. Le secteur social devrait être plus valorisé à mon sens.

Qu’aimez-vous transmettre ?
J’aime beaucoup les mathématiques, surtout servies à la sauce montessori -)
J’aime bien amener les adultes dans des situations de réflection autonome.

Quelle pédagogie préférez-vous ?
A 30 ans, j’ai eu un coup de coeur pour celle de Maria Montessori. Je continue à étudier d’autres pédagogies, mais l’effet n’est pas le même, j’avoue. Récemment j’ai pu étudier les travaux de Piaget, c’est intéressant, surtout à l’heure actuelle où les media nous serinent avec les neurosciences. Ce monsieur est allé au bout de ses observations et convictions.

Dans quel pays aimez-vous vous rendre et pourquoi ?
Je voyage dès que je le peux, surtout parce que mon travail me le permet. J’aime les Amériques (nord et sud) et puis l’Europe. Je n’ai pas de préférence et je ne peux aller très loin, car je travaille en même temps que je prends soin de mes quatre fils.

Quelle est l’école qui vous a laissé un souvenir mémorable ?
Au tout début de mes visites en 1995, car je ne connaissais pas bien le milieu encore, un jour en Caroline du nord, j’ai pu visiter une maison transformée en école et les enfants m’ont semblé être les abeilles affairées dans leur ruche. C’était une classe maternelle avec une quarantaine d’enfants. J’ai eu vraiment une sensation forte que c’était « la maison des enfants » telle que Maria Montessori l’avait prévue.

Combien d’écoles avez-vous visitées ?
Je ne peux les compter car je continue à en visiter chaque année en France et à l’étranger. La dernière, c’était en Suisse, il y a un mois. Une très belle école bilingue dans la forêt avec 45 enfants.
J’avoue que les plus belles écoles que j’ai visitées sont aux USA, avec des établissements de plusieurs centaines d’élèves, des programmes innovants, pour toutes les tranches d’âges de l’enfant, des playground gigantesques, des équipes éducatvies très complémentaires.

Quel est votre jeu préféré ?
Je n’en ai pas car j’aime beaucoup jouer depuis que je suis petite, et sous différentes formes. En ce moment comme jeu de société c’est le « rummikub » car c’est l’automne et on reste au chaud en famille durant la soirée.-)

Qu’aimez-vous cuisiner ?
Je ne cuisine que rarement le même plat, car j’aime découvrir de nouvelles saveurs. Avec l’internet on prend moins de risques maintenant, car on trouve des vidéos pour se préparer visuellement à la recette !
Actuellement, je suis dans une période « ayurvédique » car j’ai pu suivre un cours de cuisine avec une indienne et je mets des épices dans beaucoup de plats.
Je suis créative en cuisine et me laisse guider par ma spontanéité et des bases acquises. Finalement la cuisine pour moi c’est comme la pédagogie !

Pouvez-vous partager un de vos rêves ?
J’aimerais imprimer un album de mes photos de nature et de mes photos de paysages prises depuis des décennies.

Quelle est la chose la plus surprenante que vous a dit un enfant ?
C’était dans une école montessori français en province où j’avais proposé une formation d’adultes et les enfants étaient bienvenus. Une petite fille de 8 ans, entre dans la classe et me demande « C’est toi Maria Montessori ? »

 

Interview effectué par Aimée Call

Une stagiaire finissante de la formation d’éducatrice (6-12 ans) au sein de notre Académie TMF nous écrit

C’est avec une immense joie que j’ai reçu mon document de fin de parcours pour la formation de niveau 3 (6-12 ans).

Je dois saluer le professionnalisme des intervenants et la qualité des cours dispensés.
Ce n’est pas une surprise puisqu’ayant déjà suivi le niveau 2 auparavant, c’est tout naturellement que je m’étais de nouveau dirigée votre association TOUT MONTESSORI EN FRANCE pour poursuivre mon exploration dans l’univers de Maria Montessori.

Murielle Lefebvre fut mon interlocutrice privilégiée tout au long de cette formation et je l’en remercie tellement ! De sa présence discrète et bienveillante, elle a su répondre à toutes mes interrogations, se montrer disponible et encourageante lorsque cela fut nécessaire.

Les cours sont complets, attrayants et l’apprentissage est fluide et intuitif bien que le contenu soit dense, ce qui est bien normal, rappelons-le, il s’agit du niveau 6-12 ! Les sciences, l’histoire, la géographie, le français, les mathématiques, les grandes leçons, l’histoire de l’éducation, chaque matière est bien détaillée en chapitres et comporte la leçon, les éventuels documents annexes et de nombreuses vidéos de mise en pratique. J’ai été particulièrement séduite par l’Education cosmique et les grandes leçons qui offrent de multiples possibilités d’approfondir les connaissances tout en aiguisant l’intérêt de l’enfant.

Et bien sûr, en toile de fond, cet état d’esprit si important, cette « posture » si différente qu’il est nécessaire de bien comprendre et d’acquérir si l’on souhaite mettre en pratique la pédagogie Montessori.

C’est avec émotion que j’ai refermé pour la dernière fois mon interface sous Chamilo mais qui sait ! Peut être nous reverrons nous pour de nouvelles aventures !
Un très grand merci à vous tous chez TOUT MONTESSORI EN France !

K.
13 septembre 2018

Nous partageons un beau témoignage du jour…

Bonjour Murielle,

A nouveau disponible, je prends le temps de vous faire un retour par rapport à ma formation.
Tout d’abord merci pour votre retour. Je sais que j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre la formation pas à pas car j’ai mon classeur bien rempli et je fais cela quand je suis motivée. 
Lorsque j’ai commencé la formation du module 0 à 3 ans, je connaissais un peu l’approche de Maria Montessori mais j’étais loin de me douter qu’elle était autant scientifique que femme de coeur et qu’elle souhaitait répandre la paix dans le monde à travers l’éducation. A travers la formation et la lecture de l’esprit absorbant de l’enfant  j’ai pu réaliser l’ampleur de ses connaissances concernant les enfants et les hommes de manière globale. Quant au concept d’éducation cosmique, je le comprends bien mieux à présent et je le trouve tout à fait avant-gardiste, même encore aujourd’hui.
A travers la formation je me suis sentie bien guidée et les retours ont toujours été rapides et pertinents. Merci à Caroline. 
Quant à l’aspect pratique, je réalise qu’il faut mettre en pratique les notions abordées, bien sûr, mais j’ai un aperçu assez global du type de matériel et des activités qu’il convient de mettre en place dans une classe de bébés et pourquoi telle activité plutôt qu’une autre.
Merci pour votre souplesse et votre flexibilité.
Je remercie vivement Murielle et Caroline de m’avoir permis de commencer à me former à cette pédagogie si pertinente et juste. Bien sûr mon apprentissage reste à parfaire et c’est ce à quoi je réfléchis pour l’année prochaine. 
Je souhaite de belles et riches années à votre formation en ligne et je n’hésiterai pas à en parler autour de moi. 
Bien cordialement,
P.

Education nouvelle : pas si nouvelle que cela !

Savez-vous que l’Education nouvelle

J’appelle « Education Nouvelle » un mouvement pédagogique contemporain qui n’est nouveau que parce qu’il s’adapte aux besoins nouveaux de la société d’aujourd’hui. Il n’est point théorique mais pratique. Il s’est affirmé tant en Europe qu’en Amérique par la création de cent écoles nouvelles qui, toutes, rompent avec une routine séculaire et tendent à rendre l’instruction et l’éducation à la fois plus psychologique et plus sociale. (Adolphe Ferrière)

date du début du XXe siècle. C’est dans les années 1919 qu’elle voit le jour. La Suisse a joué un rôle très porteur et continue, grâce à sa neutralité surtout puisqu’elle a continué ce que les pays Européens en guerre ne pouvaient faire.

Une charte de l’Education Nouvelle avait été définie clairement :

Maria Montessori se trouvait parmi ces précurseurs.

Nous leur sommes très reconnaissants pour tout ce travail entrepris dans des temps très perturbés. Puissions-nous continuer dans cette direction d’une Education pas nouvelle mais renouvelée en fonction des besoins essentiels et fondamentaux des enfants de 2018 !

 

Notre prochain webinaire à seulement 5,72 €

Notre prochain webinaire thématique portera sur Maria Montessori et Jean Piaget, points communs et différences.

C’est un webinaire didactique ayant pour but de vous informer sur les travaux des deux scientifiques dans le domaine de l’Education.

Inscrivez-vous à notre bibliothèque de webinaires thématiques sur l’Education et les pédagogies, déjà 21 thèmes sont disponibles pour l’abonnement de seulement 120€/an.

Prochain webinaire : Qu’est-ce qu’un collège-lycée Montessori

Développons des pédagogies humanistes et sensorielles pour le bien être des enfants

Cette après-midi, avec mon fiston de 9 ans, nous sommes tombés sur une butte couverte de fraises des bois ! C’est la saison pour régaler les yeux, les papilles et le nez ! Allez-y, il en reste beaucoup car la nature est généreuse.

Et pour ceux qui ont encore un doute sur le fait que la Nature fait du bien aux enfants : lisez l’article de Bernadette Moussy :

https://silapedagogie.weebly.com/les-peacutedagogues-et-la-nature.html