Home » Actualité

Category Archives: Actualité

Montessori pour mon bébé

Les albums des leçons Montessori

Commandez-les sur Amazon !

Les cahiers Montessori

Les cahiers Montessori
Commandez-les sur Amazon !

Notre livre « La pédagogie Montessori illustrée »

Commandez-le en version papier ou ebook

Notre livre « 365 jours d’école à la maison »

Notre livre : 365 jours d'école à la maison
Commandez-le en version papier ou ebook

Notre livre « Montessori pour les bébés »

Commandez-le en version papier sur Amazon.fr

OML sur Youtube

OML sur Youtube

La vidéo du webinaire « présentation de la méthode OML » est disponible !

Hier, nous avons eu notre webinaire de présentation de la méthode OML. Vous étiez nombreux à la suivre en direct mais, si vous l’avez manqué, voilà une seconde chance : l’enregistrement vidéo intégral est disponible à partir de cette page !

Un webinaire gratuit et ouvert à tous pour présenter la méthode OML !

Vous êtes les bienvenus au webinaire qui vous expliquera ce que la méthode OML propose à chacun, enfant ou adulte, pour apprendre et enseigner la langue française de façon multi-sensorielle et structurée.

Murielle Lefebvre, créatrice de la méthode, vous présentera les outils très simples qui sont utiles à accompagner les apprenants.

Profitez de cette occasion pour découvrir nos webinaires montessori, l’interface de nos formations e-learning et avoir un aperçu de nos contenus (nombreux et variés !)…

Inscrivez-vous dès aujourd’hui pour avoir accès à ce webinaire gratuit qui aura lieu le 27 avril à 20H00 (heure française) !

Un 3è webinaire montessori gratuit sur le thème de la discipline

Ce soir, sur la plateforme de formation e-learning, avait lieu en direct le 3è webinaire dont le thème était « la discipline selon la pédagogie Montessori ». Les stagiaires étaient présents à cette heure tardive de la journée pour assister et participer à ce webinaire et les questions ont été plus nombreuses que d’habitude. Il faut préciser que ce sujet est crucial dans notre vie sociale de tous les jours. La discipline touche en effet chacun dans sa relation et son comportement quotidien.

Merci donc aux stagiaires de leur présence virtuelle et à bientôt pour le prochain thème du 4e webinaire qui portera sur le langage.

P.S. Nous rappelons que les webinaires sont gratuits à tous nos stagiaires inscrits sur un parcours de formation e-learning au moment de l’enregistrement du webinaire.

Présentation de la méthode OML à San Diego

Les inscriptions à nos formations Montessori Online sont de nouveau ouvertes !

L’équipe pédagogique de l’Académie TMF est de retour de Californie, où l’accueil de la présentation de la méthode OML a été très positif puisqu’on nous réclame les versions américaines des cahiers montessori.

Nous pouvons reprendre le cours normal de nos activités et parmi lesquelles le suivi des inscriptions (qui avaient été suspendues depuis le 3 mars dernier) … Vous pouvez vous inscrire dès maintenant à partir de cette page.

Bonne année avec un message allégorique comme Maria Montessori les aimait

En cette fin d’année 2016 marquée par de tragiques événements partout dans le monde et ci-dessous en France, nous avons choisi la photo d’une statue allégorique représentant la Ville de Nice qui devient l’amie de la France. Maria Montessori aimait présenter des allégories aux enfants pour leur permettre de visualiser avec leurs propres images, la réalité qui les entourent. 

Sans rien oublier de tous ces événements lourds de l’année écoulée, nous voudrions redonner l’espoir à chacun de participer à la construction d’une Education à la paix.

Nous souhaitons une excellente nouvelle année à chacun de nos visiteurs et lecteurs !

Nous étions déjà là en 1995, cela fera 22 ans en 2017, comme le temps passe vite avec vous et grâce à vous !

Tous les membres de l’association AMIS et tous les membres de l’Académie TMF restent dans l’attente de vous écrire, de vous parler, de vous lire ou de vous rencontrer.

Qu’est-ce que la classificiation ?

Ce sujet est omniprésent dans la pédagogie Montessori. Hélas, force est de constater qu’il est souvent difficile d’appliquer une classification  internationale et définitive. En effet, nous ne sommes que très rarement, pour ne pas dire jamais, en accord sur le contenu des classifications.

Ainsi le nombre de continents varie selon le continent (justement) sur lequel on se trouve. Appliquer la définition du mot, n’aide en rien croyez-moi. Les fabricants de matériels, prouvent eux-mêmes cette confusion par la vente de globes terrestres différents les uns des autres. Que faire ? Que dire ?

Parlons également de la classification animale qui même dite « ancienne » n’était pas la même suivant les ressources consultées et cela même au sein d’un seul pays. J’ai passé une semaine entière il y a plus de quinze années à essayer d’établir un matériel de classification à partir d’encyclopédies renommées françaises et je m’étais aperçue des différences d’une ressource à l’autre. Désormais, nous avons une classification phylogénétique à proposer aux enfants qui est d’une toute autre complexité. Comment trancher alors ?

apprentis-conjugaison

Enfin, pour travailler actuellement sur la classification des verbes français, je me retrouve de nouveau devant le spectacle des incohérences et guerres de chapelle académiques entre une classification dite ancienne (3 groupes de verbes et puis des verbes irréguliers) et des classifications dites nouvelles, que je qualifierais personnellement d’inutilisables, tant on est allé chercher (je vous laisse interpréter le « on ») la petite bête et surtout la complication pour noyer les enfants en tout premier lieu et puis les adultes aussi. Nous nageons tous dans la même confusion grammairiale (« Nous vivons une époque moderne » disait Philippe Meyer).

Maria Montessori et Alois Alzheimer

Je recevais une amie à déjeuner ce midi. Elle est EJE (Educatrice de Jeunes Enfants) et me dit en arrivant : « Tu as vu, c’est super, on propose la pédagogie Montessori aux personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ! ».

a-alzheimer

Même si Maria était contemporaine de Alois, ces deux médecins ne se sont pas rencontrés, pour les simples raisons qu’ils n’ont pas étudié le même domaine de la Médecine, que l’une était italienne et l’autre allemand et donc communiquaient chacun dans leur langue maternelle et enfin que leurs objectifs et motivations étaient différents.

Qu’en est-il donc du rapprochement de leurs travaux en tant que médecins et scientifiques ? Comme souvent, il ne s’agira que d’interprétations personnelles car ni l’un ni l’autre ne peuvent parler du sujet aujourd’hui. Si certains contemporains de notre époque veulent rapprocher des idées, why not. Mais personne ne peut agir ni écrire honnêtement sur la pédagogie Montessori appliquée aux adultes, atteints ou non de la maladie d’Alzheimer.

A mon avis, trouver un argumentaire qui tienne la route est tiré par les cheveux et ressemble plus à de la publicité ou des actions marketing qu’autre chose. Il y a quelques années une francophone vendait des formations à prix d’or aux entreprises de la Santé sur le sujet. J’ai vu récemment un ou deux ouvrages en Europe, en différentes langues, chacun pouvant écrire ce qu’il a envie d’écrire, n’est-ce pas ?

Encore une fois, cette pédagogie ne se met pas à toutes les sauces, quoique certains en disent ou le croient d’après ce qu’ils en lisent sur des sources (Pas celles de Maria ni d’Alois) …

 

Faute ou pas faute ?

 A l’heure où je vous écris, je reçois chaque jour beaucoup d’emails. De très loin parfois comme le Burkina Faso hier, de personnes très différentes comme celui d’une scaphandrière de métier, il y a quelque temps ! Mais aussi des emails issus de fournisseurs de services, très étatiques dirons-nous sans les citer directement. Quand je les lis, je me dis que je ne fais pas plus de fautes qu’eux et cela me rassure. Mais est-ce qu’il faut se rassurer pour autant ou pas ?

Actuellement au sein de notre organisation associative, nous passons des heures à traquer les fautes de nos contenus en priorité sur la plate forme des formations online, qui est un bel outil certes, mais qui n’a pas été conçu pour que l’on puisse aisément mettre un document à jour, rien que parce qu’on a oublié un S a un mot !

Résultat, il faut compter parfois une heure pour seulement ajouter un S manquant. Est-ce rentable, faisable, durable ? Je pense que non.

Alors que faire ? Faut-il laisser l’orthographe français évoluer de sa belle vie ? Faut-il lâcher prise comme on dit ?

coucher-soleil-unique
Je vous laisse lire par vous-même les limites de ce laxisme :

EUROPEENS, ATTENTION, CECI VOUS CONCERNE :

La Commission européenne a finalement tranché : après la monnaie unique, l’Union européenne va se doter d’une langue unique, à savoir… le français.

Trois langues étaient en compétition :
– le français (parlé par le plus grand nombre de pays de l’Union)
– l’allemand (parlé par le plus grand nombre d’habitants de l’Union)
– l’anglais (langue internationale par excellence)

L’anglais a vite été éliminé, pour deux raisons :
l’anglais aurait été le cheval de Troie économique des Etats-Unis et les Britanniques ont vu leur influence limitée au profit du couple franco-allemand en raison de leur légendaire réticence à s’impliquer dans la construction européenne.

Le choix a fait l’objet d’un compromis, les Allemands ayant obtenu que l’orthographe du français, particulièrement délicate à maîtriser, soit réformée, dans le cadre d’un plan de cinq ans, afin d’aboutir à l’eurofrançais.

1. La première année, tous les accents seront supprimés et les sons actuellement distribués entre « s », « z », « c », « k » et « q » seront répartis entre « z » et « k », ze ki permettra de zupprimer beaukoup de la konfuzion aktuelle.

2. La deuzieme annee, on remplazera le « ph » par « f », ze ki aura pour effet de rakourzir un mot komme « fotograf » de kelke vingt pour zent.

3. La troizieme annee, des modifikations plus draztikes zeront pozzibles, notamment ne plus redoubler les lettres ki l’etaient : touz ont auzi admis le prinzip de la zuprezion des « e » muets, zourz eternel de konfuzion, en efet, tou kom d’autr letr muet.

4. La katriem ane, les gens zeront devenu rezeptif a de changements majeurs, tel ke remplazer « g » zoi par « ch », zoi par « j », zoi par « k », zelon les ka, ze ki zimplifira davantach l’ekritur de touz.

5. Duran la zinkiem ane, le « b » zera remplaze par le « p » et le « v » zera lui auzi apandone, au profi du « f ».
Efidamen, on kagnera ainzi pluzieur touch zu le klafie.
Un foi ze plan de zink an achefe, l’ortokraf zera defenu lochik, et le chen pouron ze komprendr et komunike. Le ref de l’Unite kulturel de l’Europ zera
defenu realite !

Je retourne à mes corrections, celles d’éducatrice (donc des enfants) et celles de formatrice (donc des adultes) !

Quel acteur cosmique êtes-vous dans l’univers ?

systeme-solaire

Le difficile recrutement d’éducateur(trice) Montessori.

Nous sommes le 26 septembre 2016 et déjà trois écoles montessori m’annoncent qu’elles ont dû mettre fin au contrat de travail du 1er septembre, durant la période d’essai ou non, de l’éducateur(trice) embauché(e).

C’est fort gênant, car cela déstabilise non seulement l’équipe mais les enfants en tout premier lieu qui ont leur « éducateur(trice) » qui disparaît de la classe brutalement du jour au lendemain.

Recruter n’est pas facile actuellement, car en dépit du nombre apparent de formations montessori, les adultes matures, responsables et aptes à éduquer des enfants, mais aussi à travailler en équipe et qui ont pris le temps de se former correctement, sont peu nombreux.
Nous le constatons dès nos formations online : des adultes tentent de s’inscrire sans payer, d’autres qui paient ont un comportement immature, de consommateurs odieux et irresponsables, une enseignante de l’Education Nationale a même réussi à ne pas payer du tout !
Tout ceci à distance, alors imaginez le comportement de ces personnes en live ! Heureusement, nous n’avons que quelques personnes dans ce cas et elles sont blacklistées rapidement.

Travailler comme éducateur montessori est plus que jamais être un modèle solide et exemplaire de gentillesse, politesse, d’écoute et de respect. Ce n’est pas un bon salaire que vous trouverez en tant qu’éducateur(trice) Montessori, pour cela il vaut mieux aller dans le monde du business. C’est plutôt de la chaleur humaine, de la patience, des joies partagées qui vous récompenseront grâce à la présence des enfants. Car ceux-ci ont besoin d’adultes, même dans une pédagogie prônant l’autonomie.

Ce n’est ni Faber et Machin ni une formation de quelques jours à une éducation sans violence qui feront la différence dans le comportement de chacun, en tant qu’être humain et adulte responsable.

Les générations X, Y et Z se suivent mais ne se ressemblent pas, rien de nouveau depuis la nuit des temps. Tout salaire mérite travail et tout enfant mérite un adulte réfléchi qui le guide un minimum.

Travailler dans une école, c’est travailler dans le secteur social, qui a besoin plus qu’un autre d’adultes ayant des qualités humaines fortes, de dévouement, de services, de joie et d’ouverture d’esprit. Si nous n’en prenons pas conscience dès maintenant, nous pénalisons nos propres enfants, qui absorbent les comportements des modèles d’adultes incapables de travailler ensemble dans un but social commun pour l’avenir de l’humanité.