Home » Ecoles Montessori

Category Archives: Ecoles Montessori

Nos formations en ligne

Notre page sur Facebook

Notre chaine YouTube

Méthode OML

Pour prendre contact avec nous…

Encore une offre d’emploi

L’école Montessori Couleurs d’avenir située sur la Côte Bleue à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches du Rhône 13) recherche une éducatrice Montessori 6-12 ans pour un remplacement de congé maternité de mars à juin 2022.
Épaulé.e de la professeure d’anglais et des deux éducatrices 3-6 ans, vous encadrerez un groupe de 16 enfants âgés entre 6 et 10 ans.
L’école est agréablement située à quelques minutes de L’étang de Berre, très agréable pour les sorties de fin d’année. Elle compte en tout 36 enfants, l’ambiance y est familiale et agréable et l’équipe très sympathique.
Expérience en 6-12 ans exigée.
Possibilité de faire évoluer le CDD en CDI.
Contacter Maruschka Croizer
06.11.20.39.90

L’école idéale en 2022

Quels idées sur les programmes éducatifs
de l’école idéale en 2022 ?

Si nous résonnons en terme de besoins (et non pas en terme de concurrence entre matières), voici les besoins essentiels des enfants d’aujourd’hui, à l’aube de la nouvelle année 2022 :

  • Parler, écrire et lire,
  • Se loger (menuiserie, électricité)
  • Se nourrir (planter, récolter, cuisiner, composter)
  • Se vêtir (coudre, laver et repriser)
  • Se soigner (soins de soi-même, soins des autres, sports et relaxation)
  • Savoir penser (réflexion, logique, calculs élémentaires)
  • Savoir vivre avec les autres (travailler seul et en groupe)
  • Savoirs-Faire dans un métier (au moins) choisi parfois assez tôt
  • Spiritualité (savoir réfléchir, se recueillir)
  • Performance et excellence (psychologie, concentration, planification)
  • Expression personnelle (dessin, musique, chant, danse…)
  • Commerce et échanges de produits

La liste est longue, et pourtant nous sommes uniquement dans les besoins essentiels. Pas la peine de perdre du temps à rester assis derrière un bureau, passivement durant des années, le temps alloué pour apprendre tous ces essentiels est compté.

Par quoi commencer ?
Si dès ses 2 ans, l’enfant vit dans un environnement adapté à ses besoins, il débutera dans la douceur et dans la joie, des gestes des chapitres 1, 2, 5, 6 et 11.

Il n’y a pas d’âge pour commencer ses apprentissages, le nouveau-né nous le montre lorsque posé sur le ventre de sa mère, dès la naissance, il rampe pour aller chercher le mamelon, réflexe de survie essentiel pour lui.

Comment enseigner tous ces contenus ?
Je le répète depuis des décennies, il faut moins enseigner car les apprenants apprennent seuls la plupart du temps. Soignez l’environnement (les conditions matérielles) des apprentissages et l’ambiance (les conditions sociales).
Et si les besoins sont cruciaux, l’apprentissage est en permanence renouvelé tout au long de la vie, par conséquent pas besoin de forcer l’apprenant. C’est comme se retrouver en terre inconnue : on gesticule dans tous les sens pour tenter de survivre !

Dans un lieu d’apprentissage comme celui qu’on préconise, on enseigne peu mais on prépare beaucoup !
Les classes sont donc dans un lieu réunissant un atelier de conception et fabrication (FABLAB), un jardin (potager, petit élevage et verger) et une boutique (vente des produits de la ferme et du FABLAB).

Quels sont les intervenants ?
Les enseignants à temps plein sont un professeur de français, un professeur de math et géométrie, un menuisier, un jardinier, une cuisinière, un philosophe, un éducateur sportif.
Les intervenants ponctuels, tels une infirmière, un comédien, un historien, des artistes pour donner les pistes d’apprentissages et d’entrainement, complètent l’équipe pédagogique. Le but est d’apprendre à son rythme, de devenir autonome.

Nous traiterons bientôt de la suite des caractéristiques de notre école idéale en 2022 :

Quelles sont les progressions ?

Quels sont les validations d’acquis ?

Quels sont les rythmes annuels dans cette structure ?

 

 

Une stagiaire est enseignante en école publique française en Allemagne

Elle nous écrit : « Etant en Allemagne, et ayant un poste à temps plein, je me suis « formée » toute seule grâce aux supports de plus en plus nombreux sur le net et notamment grâce à votre ouvrage « Les quatre albums Montessori ».
Puis je me suis dit qu’il serait important d’avoir une vraie formation, tout de même ! C’est comme ça que je suis venue vers la vôtre. »

Montessori et les adolescents

La semaine dernière, j’ai présenté un matériel de géométrie à un collégien qui étudie les triangles semblables en classe de 3e.

Je lui ai demandé de m’expliquer de ce qu’il en avait compris. Hélas, j’ai vite constaté que c’était embrouillé dans sa tête et donc dans ses explications.

Je l’ai aidé à repartir des bases, donc du vocabulaire lié aux représentations qu’il a en géométrie, ici dans le plan.

Comme souvent, je dois « remonter » très en arrière, c’est-à-dire dans ce qui est présenté dans les classes primaires traditionnelles mais uniquement au tableau ou dans des fiches, et bien souvent non acquis.

N’ayant pas suivi de cursus Montessori, voir subitement du matériel, peut déranger certains individus, mais dans la plupart des cas, enfants et adultes aiment toucher, prendre dans leur mains, bouger, assembler.
C’est plus riche et plaisant que dans une application logicielle car il y a 3 dimensions même pour du matériel comme celui sur la photo, puisqu’on va pouvoir superposer les angles soi-même.

Comme souvent, le collégien est reparti après 2 heures d’échanges et de manipulations et de questions posées.

Les jeunes peuvent aimer la géométrie !

Aide de deux jumelles à Kinshasa

Une école que nous suivons depuis plusieurs années et dont l’association AMIS est Marraine, nous écrit ce message :

Une histoire, notre histoire.
Octobre 2021,

Aline et Alice les jumelles de Ndako ya bana risquent de quitter le programme.
Quand elles sont arrivées à Ndako ya bana, il y a quatre ans, elles ont fait partie de nos privilégiées. Pourquoi ? Parce que leur maman, Séphora, âgée de 14 ans au moment de leur conception, est fragile, analphabète et avec un passé très compliqué.
Quand les filles intègrent le programme, elles habitent non loin de Ndako ya bana dans un centre recueillant les filles-mères.

Malheureusement, au 18 ans de Séphora, elle doit quitter ce centre car elle est majeure. On lui parle de réunification familiale mais sa famille ne veut pas la recueillir avec ses deux enfants. Heureusement, elle trouve finalement un endroit pour héberger ses filles et elle-même.
Catastrophe en début d’année scolaire 2021, elle doit libérer la parcelle.
Elle n’a plus d’endroit pour vivre. Elle pense à placer ses filles chez les religieuses.
Mais nous allons nous battre pour continuer le travail amorcé il y a 3 ans avec elles.
Les jumelles ont obtenu de bons résultats scolaires en première année. Elles ont vécu, grâce à Ndako ya bana, une vie que leur situation de départ n’aurait jamais pu être imaginée, une vie comme la majorité des petites filles.
Nous savons que parmi les personnes qui liront ce message se cache LA personne qui pourra nous aider à trouver un nouvel hébergement aux alentours du quartier du vélodrome à KINTAMBO où les filles sont scolarisées et prises en charge pour les repas et l’accompagnement scolaire. Nous espérons trouver LA solution qui fera en sorte de continuer à pouvoir venir en aide aux plus défavorisés. Nous appelons à la solidarité kinoise pour trouver une solution.

Marie-Paule Lebeau, directrice de l’école Ndako ya bana

https://www.ndakoyabana.com/comment-nous-aider

Réponse de la devinette

Une vrille de pied de courgette !

———————

Nos enfants vont reprendre le chemin de la crèche, de l’école, du collège, du lycée, de l’instruction en famille (encore possible jusqu’en septembre 2022)….

Par qui et comment vont-ils être accueillis ? Des éducateurs, dignes de ce nom. Des adultes matûres, équilibrés, formés et motivés.  Nous devons être certains de cela.

Comme disait Maria Montessori « L’obéissance contrainte de l’enfant à la maison et à l’école, une obéissance qui ne prend pas en compte les droits de la raison et de la justice, prépare un adulte qui se résignera à n’importe quoi et à tout. »

A quelques jours d’une nouvelle rentrée, très perturbée encore, je voudrais vous dire à chacun, éducateur professionnel combien nos enfants ont besoin de vous !
Sans EDUCATION, l’enfant reste à l’état sauvage, le docteur ITARD en a été témoin. Et ses travaux ont d’ailleurs inspiré, entre autre personne, Maria Montessori.

Alors concentrons-nous tous ensemble sur l’avenir de l’homme : L’ENFANT.
Donnons-lui le meilleur de nous-même.

Et respectons ce beau travail que celui d’éduquer un enfant, ainsi que cette belle posture de parent bienveillant.

 

 

Devinette estivale

La nature nous montre ses merveilles et sa force.
C’est le spectacle que nous proposons aux enfants des écoles Montessori qui assistent quotidiennement à cette beauté naturelle.

Devinez de quelle plante vient ce ressort naturel ?
Indice : c’est une plante du potager familial et estival

Réponse dans les prochains posts de ce site.

Merci !

A quelques jours d’une nouvelle rentrée des classes, notre équipe pédagogique souhaite remercier les éducateurs, les directeurs, les employés des écoles publiques et privées françaises qui n’ont pas lâché les enfants.

Sans les bons traitements que vous produirez pour nos enfants, qui sont l’avenir de l’humanité, et qui sont ce que nous avons de plus précieux, rien n’est vivable, et rien ne sera vivable.

Depuis des mois, les enfants sont malmenés psychologiquement, mentalement, et donc dans leur entité d’être global, par les décisions et les discours d’adultes.

Redonnons-leur notre soutien, de joie, de gratitude, et si ce n’est avec le sourire, c’est avec nos mains.

Nous remercions donc, vous, tous les intervenants et éducateurs, des efforts bienveillants, des paroles douces et prévenantes, du soutien global positif que vous pourrez leur apporter. Ils en ont besoin eux aussi !

Nous savons oh combien ! ce métier est difficile, nous savons oh combien ! continuer à être parents est difficile et c’est pour cela que nous pouvons réussir ensemble et non pas les uns contre les autres, opposés aux autres…

« L’enfant doit être au centre de nos préoccupations lorsque nous cherchons des voies vers la paix. » Maria Montessori

Offre d’emploi URGENTE sur l’île de la Réunion

Offre d’emploi 2021-2022

Amusez-vous dans la joie, en famille, à la maison

Profitez d’être à la maison avec votre bébé pour apprendre des signes en famille.

Nous avons conçu un programme unique, avec entre autre, une éducatrice Montessori malentendante. C’est en chanson que nous poouvons égayer ces moments à vivre ensemble.

Inscrivez-vous vite à ce programme qui peut être financé.