Home » Livres Montessori

Category Archives: Livres Montessori

Notre chaine YouTube

Académie TMF sur Facebook

Méthode OML

Les albums des leçons Montessori

Commandez-les sur Amazon !

Les cahiers Montessori

Les cahiers Montessori
Commandez-les sur Amazon !

Notre livre « La pédagogie Montessori illustrée »

Commandez-le en version papier ou ebook

Notre livre « Montessori pour les bébés »

Commandez-le en version papier sur Amazon.fr

Blog BB Montessori

Suivez-nous sur Twitter

Follow Montessorifranc on Twitter

Interview de Murielle Lefebvre, consultante en pédagogies, créatrice du site www.montessori.fr

Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?
Mon métier est très diversifié et il me permet d’exprimer mes convictions, ma créativité selon les besoins exprimés, les rencontres et les sujets qui me portent. C’est pourquoi j’ai pu écrire des livres, créer des supports didactiques et pédagogiques, des cd-rom, des programmes e-learning, etc… C’est infini.

J’ai croisé des centaines de personnes parmi lesquelles avant tout des enfants et puis des adultes passionnés, des professionnels, des gens dédiés à des causes parfois difficiles, sans lesquels, certains seraient en peine. Le secteur social devrait être plus valorisé à mon sens.

Qu’aimez-vous transmettre ?
J’aime beaucoup les mathématiques, surtout servies à la sauce montessori -)
J’aime bien amener les adultes dans des situations de réflection autonome.

Quelle pédagogie préférez-vous ?
A 30 ans, j’ai eu un coup de coeur pour celle de Maria Montessori. Je continue à étudier d’autres pédagogies, mais l’effet n’est pas le même, j’avoue. Récemment j’ai pu étudier les travaux de Piaget, c’est intéressant, surtout à l’heure actuelle où les media nous serinent avec les neurosciences. Ce monsieur est allé au bout de ses observations et convictions.

Dans quel pays aimez-vous vous rendre et pourquoi ?
Je voyage dès que je le peux, surtout parce que mon travail me le permet. J’aime les Amériques (nord et sud) et puis l’Europe. Je n’ai pas de préférence et je ne peux aller très loin, car je travaille en même temps que je prends soin de mes quatre fils.

Quelle est l’école qui vous a laissé un souvenir mémorable ?
Au tout début de mes visites en 1995, car je ne connaissais pas bien le milieu encore, un jour en Caroline du nord, j’ai pu visiter une maison transformée en école et les enfants m’ont semblé être les abeilles affairées dans leur ruche. C’était une classe maternelle avec une quarantaine d’enfants. J’ai eu vraiment une sensation forte que c’était « la maison des enfants » telle que Maria Montessori l’avait prévue.

Combien d’écoles avez-vous visitées ?
Je ne peux les compter car je continue à en visiter chaque année en France et à l’étranger. La dernière, c’était en Suisse, il y a un mois. Une très belle école bilingue dans la forêt avec 45 enfants.
J’avoue que les plus belles écoles que j’ai visitées sont aux USA, avec des établissements de plusieurs centaines d’élèves, des programmes innovants, pour toutes les tranches d’âges de l’enfant, des playground gigantesques, des équipes éducatvies très complémentaires.

Quel est votre jeu préféré ?
Je n’en ai pas car j’aime beaucoup jouer depuis que je suis petite, et sous différentes formes. En ce moment comme jeu de société c’est le « rummikub » car c’est l’automne et on reste au chaud en famille durant la soirée.-)

Qu’aimez-vous cuisiner ?
Je ne cuisine que rarement le même plat, car j’aime découvrir de nouvelles saveurs. Avec l’internet on prend moins de risques maintenant, car on trouve des vidéos pour se préparer visuellement à la recette !
Actuellement, je suis dans une période « ayurvédique » car j’ai pu suivre un cours de cuisine avec une indienne et je mets des épices dans beaucoup de plats.
Je suis créative en cuisine et me laisse guider par ma spontanéité et des bases acquises. Finalement la cuisine pour moi c’est comme la pédagogie !

Pouvez-vous partager un de vos rêves ?
J’aimerais imprimer un album de mes photos de nature et de mes photos de paysages prises depuis des décennies.

Quelle est la chose la plus surprenante que vous a dit un enfant ?
C’était dans une école montessori français en province où j’avais proposé une formation d’adultes et les enfants étaient bienvenus. Une petite fille de 8 ans, entre dans la classe et me demande « C’est toi Maria Montessori ? »

 

Interview effectué par Ella Fever

Les mobiles de Calder en quatre dimensions

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Alexander Calder (1898-1976), je vous présente quelques-unes de ses oeuvres à découvrir.
Il se peut qu’il ait inspiré Maria Montessori car comme elle, il a voyagé (mais dans le sens USA – Europe) et s’est inspiré des deux cultures ayant vécu et travaillé à Paris durant huit années (comme Maria a vécu 8 années en Inde). Les voyages sont des transformations accélérées et amplifiées.
Ses oeuvres sont de toutes grandeurs de la taille d’une tasse à café à la hauteur d’un immeuble ! Rêvez grand, vous deviendrez grand !

J’ai eu la chance de voir quelques unes de ses oeuvres lors de conférences internationales montessori à Chicago, mais certaines sont visibles en France, lors d’expositions comme celle qui a eu lieu au centre Pompidou.

Ses mobiles inspirent les petits et les grands car il nous propose un voyage à 4 dimensions. Dans le mouvement, son art se recompose en permanence. De belles choses que je vous invite à découvrir donc !

Pour plus d’infos : http://www.le-musee-prive.com/musees/902-alexandre-calder-mamac-nice.html

Nouveau : gratuits les quatre albums couleur de toutes les leçons montessori

Se former durant l’été, c’est possible car nous sommes là pour vous tout l’été, non stop !

En formation même dans le TGV, grâce à l’accès WIFi !

Nous vous conseillons de vous inscrire dès maintenant à l’une de nos formations online, si vous voulez profiter pleinement d’un été studieux au soleil !

Le temps de formation pour les apprenants qui suivent le cursus d’éducateur(trice) d’école maternelle montessori est compris entre 4 et 12 mois, suivant leur disponibilité, leur rythme et leur choix d’options dans le cursus.

Quoiqu’il en soit, nous proposons un cursus qui est 4 fois moins cher qu’une formation annuelle en présentiel à Paris.

Vous ne payez pas votre logement parisien, vos trajets personnels et professionnels pour les stages, les supports écrits obligatoires, etc….

Nous avons besoin de chacun pour continuer à proposer le même contenu qu’une année à Paris en plus des options et enrichissements ouverts grâce à notre expertise internationale.

Aidez-nous à continuer de proposer cette offre unique, non commerciale en vous inscrivant à l’un de nos programmes.

Et merci à vous !

Exceptionnel : pour toute inscription à la formation d’éducateur(trice) montessori de niveau 2 effectuée entre le 24 mai 2018 et le 1er juillet 2018, nous expédions gratuitement en métropole les quatre albums imprimés en couleur avec toutes les leçons montessori pour la classe maternelle.

Inscrivez-vous en cliquant ici !

 

 

 

 

Comment devenir éducateur montessori dans une classe primaire ?

Cette question nous est souvent posée car les parents satisfaits de la qualité de l’approche pédagogique en maternelle souhaitent voir leur enfant continuer à profiter de tous les bienfaits de la pédagogie, quelque qu’elle soit d’ailleurs.

cliquez sur la photo ou ci-dessous pour vous inscrire

Comme pour les enfants de moins de 3 ans -l’éducateur doit avoir acquis de solides connaissances lors d’une formation d’éducateur de jeunes enfants ou équivalence- l’éducateur auprès des enfants âgés de plus de 6 ans, doit lui aussi suivre une réelle et solide formation. Cela signifie plusieurs mois de formation, (au moins 18) pour pouvoir englober le contenu de pas moins des 6 années qu’un enfant passera dans les deux classes successives de l’école primaire montessori.

Ne s’improvise pas enseignant du primaire, qui veut.

Et même si dans l’enseignement élémentaire privé français, aucun diplôme d’état n’est exigé, nous conseillons fortement, l’accès à une formation comme celle que nous proposons online.

Toute pédagogie (et il y en a peu finalement) suppose un temps de maturation en trois temps (comme ceux de la leçon montessorienne)

1-l’apprentissage

2-la compréhension

3-l’application

En dépit des modalités actuelles où on veut tout tout de suite, gratuit et sans effort ni échec, l’accès à ce type de philosophie sérieuse et constructrice du présent et de l’avenir de l’enfant, il faut du temps et un accompagnement sérieux et mâture.

Nous sommes présents en France depuis la naissance de l’internet public; 1995, cela peut paraître une éternité mais ce n’est que le début d’une ère pédagogique qui permettra à chaque famille de faire un choix éducatif réel (public ou privé, bilingue ou non, artistique ou non, citadin ou non).

 

Il fait froid et gris, ce sont les vacances de février, le moment idéal pour commencer une formation online !

Faites comme nos stagiaires francophones vivant sur différents continents, inscrivez-vous dès maintenant à une formation online pour être sûr d’être prêt pour la rentrée de septembre 2018.

Il faut compter en moyenne 9 mois, pour se préparer à ce nouveau métier d’éducateur montessori.

Nos stagiaires l’ont fait avant vous et nous écrivent pour nous remercier de la richesse et de la pertinence de nos programmes uniques dans le secteur de la formation e-learning puisque nous proposons :

  • une expérience des concepteur et formateurs en formation e-learning de 4 années pleines
  • un contenu au top avec des centaines de documents
  • tous les livres de Maria Montessori en version audio à écouter
  • des devoirs (optionnels pour ceux comme les parents, qui veulent seulement s’informer) corrigés de façon individuelle et bienveillante
  • des webinaires gratuits
  • des réponses personnalisées
  • un accès 24H/24 7J/7

Venez vite vous inscrire et nous rejoindre, nous vous attendons !

 

Comment éduquer autrement ?

Tant que les éducateurs montessori ne seront eux-même pas passés par un modèle d’éducation différente, il y aura beaucoup de réflexes éducatifs à combattre, à désapprendre avant de pouvoir guider les enfants sur le chemin de la philosophie montessori. Cela prendra du temps, beaucoup plus que ce que la vitesse actuelle de la diffusion de l’oeuvre ne le laisse penser. Il y a moins de vingt ans, j’écrivais et auto-éditais le premier livre en langue française sur la pédagogie montessori et aucun éditeur n’était intéressé. Aujourd’hui, des dizaines d’éditeurs francophones veulent un livre montessori à leur catalogue. Ce n’est pas que de nombreux auteurs ont vu le jour, c’est surtout que le virus se répand et que chacun veut y participer, qu’il ait ou pas des apports intéressants à faire sur le sujet.

La philosophie de Maria Montessori implique deux chemins à parcourir : celui de l’adulte et celui de l’enfant.

 

 

Des webinaires éducatifs, pour qui ? Pour quoi ?

Nos webinaires sont tout public, enregistrés par des formateurs professionnels qui ont envie d’aborder des thèmes importants éducatifs actuels. Ils sont vivants et la formule d’abonnement aux enregistrements est très souple puisqu’elle permet de les écouter et réécouter pendant 12 mois.

Abonnez-vous dès maintenant, c’est simple et immédiat grâce à quelques clics à partir d’ici.

 

 

Notre matériel utilisé pour apprendre le français aux collègiens allemands

Paula a 14 ans, elle est allemande et commence sa 4e année de Français. Elle est accueillie, pendant ses vacances scolaires d’une semaine dans une famille française et elle se rend au collège avec le jeune garçon français de la famille d’accueil. Elle est très motivée pour améliorer son français.

Caroline, la maman de la famille d’accueil est éducatrice et formatrice Montessori/OML et lui propose de l’aider dans son apprentissage du français en utilisant les cartes du cahier Montessori 1 : vocabulaire de photos en couleurs” (en vente sur amazon.com) qui permettent de découvrir tous les phonèmes français de manière progressive.

Les cartes présentent 64 niveaux de phonèmes/graphèmes. Pour chaque niveau, les cartes sont illustrées par des photos d’objets ou de personnes dont le nom contient le même phonème. Au dos de chaque photo on trouve le nom de l’objet, l’animal ou la partie. Le phonème étudié est écrit dans le nom d’une couleur différente.

Caroline nous confie ses observations sur l’utilisation des pochettes par la collégienne

Il est 14h, Paula sort la 1re pochette. Elle pose les photos les unes à côté des autres.
Pour chaque photo, si elle connaît le nom en français elle le dit. Lorsqu’elle ne le connaît pas, elle retourne la carte et lit le mot.
Dans cette première pochette, elle découvre les mots suivants “un mur, du fil, un pic, une vis, un lac”. Puis elle remet toutes les cartes face photo. Elle essaie alors de se souvenir des noms qu’elle vient de découvrir.

Je lui propose de faire un jeu : je lui dis “un mur” et elle doit me donner la carte correspondante. Je nomme ainsi chaque carte qu’elle me donne.

Elle est très surprise car elle réalise que si elle n’arrive pas encore à les nommer elle est capable de les reconnaître. Elle me dit qu’elle trouve ce travail très intéressant pour elle.

Elle reprend ensuite les cartes et essaie de nommer en regardant les photos. Elle fait cela plusieurs fois jusqu’à ce qu’elle arrive à les dire tous sans retourner la carte.

Ensuite elle décide d’écrire les mots qu’elle vient d’apprendre pour les garder en mémoire. Elle fait de même avec la 2e et la 3e pochette.

Après la 3e pochette, Paula veut reprendre la 1re pour voir si elle se souvient des mots qu’elle vient d’apprendre. Elle reprend ensuite la 2e et à nouveau la 3e.

Elle est contente de se souvenir de tout !

Ce qui l’intéresse particulièrement aussi c’est la prononciation de chaque mot. Lorsqu’elle répète le même phonème difficile pour elle (par exemple le “an”) mais dans plusieurs mots, on sent que cette répétition lui apporte beaucoup.

Puis elle prend la pochette 4 et continue le même travail avec beaucoup d’application et d’intérêt.

Je la laisse travailler seule pendant un bon moment. Elle fait des pauses mais revient à son travail et je la retrouve vers 17h30 à la pochette 39 !

Remarques :

Agée de 14 ans, Paula a vraiment apprécié le fait de manipuler ces cartes, de pouvoir les retourner pour découvrir le mot qu’elle ne connaît pas. Le classement des cartes par phonèmes lui permet de renforcer ceux qu’elles maîtrisent et de répéter ceux qu’elles ne maîtrisent pas. Elle a pu aussi en même temps revoir le genre des noms car l’article est indiqué. Elle n’a pas vu passer le temps et compte bien s’y remettre demain !

Vous aussi utilisez ce matériel en vente dès maintenant sur cette page

Des vrais cahiers montessori pour la classe

Voici ce que nous écrivent les éducateurs Montessori qui utilisent nos cahiers dans leur classe :

« Je suis enseignante en ZEP ou beaucoup d’enfants sont bilingues et ont donc besoin de bien apprendre les phonèmes dans leurs deux langues, et c’est ce que je leur enseigne depuis des années. J’ai découvert les cahiers montessori de Mme Lefebvre et je les adapte aux besoins de chaque enfant, certains n’utiliseront que les cahiers de la série 2, d’autres les cahiers avec la grammaire et la conjugaison. »

« A quand les cahiers de la série 4 ? Merci aux auteurs ! »

« Au début, j’étais un peu étonnée par la forme très dépouillée des cahiers, puis lorsque nous avons avancé dans les séries des cahiers sur les phonèmes, j’ai pu voir que mon fils avait besoin de revoir certains phonèmes avec des mots plus compliqués. Enfin des supports sérieux contrairement à pleins de petits cahiers style education nationale ou on mélange 2 ou 3 sons par page ! »

« Je suis éducatrice Montessori depuis 25 ans en France. Rien n’avait été conçu pour aider les professionnels à structurer les leçons en français. Les enfants développent un vocabulaire très vite grace aux cahiers et une vraie progression permet à chaque enfant d’avancer à son rythme. Mes collègues attendent la suite de la progression ! »

« Je me suis mise à la grammaire montessori et ma fille me réclame d’autres cahiers ! L’aspect répétitif lui plait beaucoup car elle est dans une boucle de réussite. J’ai acheté les cahiers de correction autonome, ainsi, elle se corrige seule et se note seule. »

« La collection entière est chère, mais comme j’ai deux enfants dyslexiques, j’ai investi. Et je n’ai pas regretté car ils savent maintenant tous les phonèmes français. » 

« Je vit en Australie et enseigne le français et l’anglais. J’ai cherché des supports bilingues pour enseigner les phonèmes et je suis tombée sur la méthode OML. J’ai suivi la formation et acheté les cahiers pour le français. J’utilise pour les adultes aussi la méthode et les supports très utiles et complémentaires. »

« Je suis très content d’utiliser les cahiers dans ma classe. J’ai fait toutes les étiquettes du cahier 1 et nous jouons tous les jours avec les sons. »

« Enfin une aide pour le français dans la pédagogie montessori. LE format en 3 cahiers permet de ne pas tout acheter d’un seul coup et comme ma fille était motivée, j’ai acheté au fur et à mesure. Un tableau pour la grammaire serait bienvenu pour les personnes comme moi pas formée à la méthode. »

Déjà 10 stagiaires ont terminé leur cursus de formation online ce mois-ci !

Le mois de juillet est très productif puisque déjà 10 personnes ont terminé avec brio leur cursus de formation online.  Félicitations aux studieux !
D’autres préparent l’ouverture de leur structure et enfin des nouveaux inscrits se connectent depuis l’Australie, les Philippines, l’Espagne et le Vietnam !

Vous aussi, venez vous inscrire à l’une de nos formations complètement online, en cliquant sur cette page : FORMATIONS et profitez de votre inscription estivale pour recevoir en cadeau, le dernier livre de Murielle Lefebvre « Montessori pour mon bébé ».