Home » Actualité » Quel acteur cosmique êtes-vous dans l’univers ?

Les albums des leçons Montessori

Commandez-les sur Amazon !

Les cahiers Montessori

Les cahiers Montessori
Commandez-les sur Amazon !

Notre livre « Montessori pour les bébés »

Commandez-le en version papier sur Amazon.fr

Notre livre « La pédagogie Montessori illustrée »

Commandez-le en version papier ou ebook

Notre livre « 365 jours d’école à la maison »

Notre livre : 365 jours d'école à la maison
Commandez-le en version papier ou ebook

OML sur Youtube

OML sur Youtube
OML sur Youtube

Quel acteur cosmique êtes-vous dans l’univers ?

systeme-solaire

Le difficile recrutement d’éducateur(trice) Montessori.

Nous sommes le 26 septembre 2016 et déjà trois écoles montessori m’annoncent qu’elles ont dû mettre fin au contrat de travail du 1er septembre, durant la période d’essai ou non, de l’éducateur(trice) embauché(e).

C’est fort gênant, car cela déstabilise non seulement l’équipe mais les enfants en tout premier lieu qui ont leur « éducateur(trice) » qui disparaît de la classe brutalement du jour au lendemain.

Recruter n’est pas facile actuellement, car en dépit du nombre apparent de formations montessori, les adultes matures, responsables et aptes à éduquer des enfants, mais aussi à travailler en équipe et qui ont pris le temps de se former correctement, sont peu nombreux.
Nous le constatons dès nos formations online : des adultes tentent de s’inscrire sans payer, d’autres qui paient ont un comportement immature, de consommateurs odieux et irresponsables, une enseignante de l’Education Nationale a même réussi à ne pas payer du tout !
Tout ceci à distance, alors imaginez le comportement de ces personnes en live ! Heureusement, nous n’avons que quelques personnes dans ce cas et elles sont blacklistées rapidement.

Travailler comme éducateur montessori est plus que jamais être un modèle solide et exemplaire de gentillesse, politesse, d’écoute et de respect. Ce n’est pas un bon salaire que vous trouverez en tant qu’éducateur(trice) Montessori, pour cela il vaut mieux aller dans le monde du business. C’est plutôt de la chaleur humaine, de la patience, des joies partagées qui vous récompenseront grâce à la présence des enfants. Car ceux-ci ont besoin d’adultes, même dans une pédagogie prônant l’autonomie.

Ce n’est ni Faber et Machin ni une formation de quelques jours à une éducation sans violence qui feront la différence dans le comportement de chacun, en tant qu’être humain et adulte responsable.

Les générations X, Y et Z se suivent mais ne se ressemblent pas, rien de nouveau depuis la nuit des temps. Tout salaire mérite travail et tout enfant mérite un adulte réfléchi qui le guide un minimum.

Travailler dans une école, c’est travailler dans le secteur social, qui a besoin plus qu’un autre d’adultes ayant des qualités humaines fortes, de dévouement, de services, de joie et d’ouverture d’esprit. Si nous n’en prenons pas conscience dès maintenant, nous pénalisons nos propres enfants, qui absorbent les comportements des modèles d’adultes incapables de travailler ensemble dans un but social commun pour l’avenir de l’humanité.