Le nom Montessori est à la mode, désormais…

La folie Montessori !

poupee maria

La presse, la télévision, les boutiques françaises prononcent de plus en plus du nom « Montessori », après l’avoir ignoré durant plus d’un siècle. Pourquoi ? Pour répondre à un manque, à un déséquilibre, à la folie accélérée des actions insensées des hommes vivant sur la planète Terre ?

Cela avait démarré il y a 15 ans déjà, à la belle époque de Ebay, où les particuliers revendaient leurs puzzles en plastique de Disney, en ajoutant Montessori au descriptif. Quelle était la signification de cette attitude ?

Cela a continué et désormais ce ne sont pas seulement des jouets, mais aussi des écoles, des centres de formations, des auteurs de livres, des journalistes, des créateurs de matériels pédagogiques ou jouets, des franchises, des groupes alternatifs tout azimut qui utilisent le nom « Montessori ». Certaines grandes enseignes pèsent lourd financièrement (en France) et ont décidé de relayer le nom.

Mais qu’en est-il de la conscience dans tout cela ? Au-delà du beau boulier en bois aux perles colorées qui va permettre à l’enfant d’effectuer des opérations, qu’est-ce que cette pédagogie peut apporter au monde ? Car c’était bien là le souci de Maria Montessori, une immigrée durant une grande partie de sa vie, chassée de son pays dans des conditions dramatiques. Pourquoi a-t-elle donné tant d’énergie à proposer une nouvelle posture d’éducateur  ?

Categories: Actualité