Home » Annonces » La pédagogie par le jeu

Nos formations en ligne

Notre page sur Facebook
Notre page sur Instagram

Notre chaine YouTube

Méthode OML

Pour prendre contact avec nous…

La pédagogie par le jeu

Je voudrais parler du jeu.
Il faudrait du temps pour bien en saisir les définitions. Aussi c’est plutôt la « pédagogie par le jeu » que j’évoquerai aujourd’hui.

J’ai eu la possibilité de visiter une école internationale au Danemark qui annonce la pédagogie du jeu dans son cursus. Cela s’appelle la POP en anglais pour « Pedagogy of Play ».

Tout comme la pédagogie dans la Nature ou dans la Forêt, voyons ce qu’on y met réellement derrière. Est-ce une annonce seulement marketing pour se distinguer et vendre à tout prix ? Tout comme peuvent l’être l’étiquette « Montessori » ou l’étiquette « Bilingue » parfois ?

Qu’est-ce qu’est la pédagogie par le jeu ? Ce que j’ai vu dans cette école n’en était pas selon moi : mettre à disposition des jeux (et même des jouets) ne signifie pas proposer une pédagogie par le jeu.
Il faudrait en effet un pédagogue et un cursus déjà pensé.
Et puis des objectifs. Pourquoi utiliser le jeu ? Quels sortes de jeux ? En tant qu’ancienne routarde de l’animation en centre de vacances, je proposais beaucoup de diversité, jusqu’à ce que l’on appelait « les grands jeux » où tous les enfants de la colo, participaient. C’était une fête extraordinaire avec 130 enfants et tous les animateurs, cuisiniers, femmes de service et directeur qui se réunissaient dans une feu d’artifice festif et joyeux. Je m’en souviens 35 ans après !

Revenons à la pédagogie du jeu. Qu’est-ce que jouer pour un enfant ?
Comment les enfants jouent-ils (et apprendre si nous sommes d’accord sur le thème) dans une école ? Du matin au soir et durant plusieurs mois et année ? Le jeu sera dans toutes les matières, le sport comme la géographie ? Y aura-t il du matériel ? Des limites ? Que de questions ? Que font les adultes ?

Peut-on apprendre les Mathématiques en jouant, la Biologie et la philosophie aussi ?

Aujourd’hui, l’enfance des jeunes de Pays dits riches est surchargée en stimulii ludiques. Beaucoup sont peu respectueux du développement de l’enfant (souvent par méconnaissance). Objets en plastique, fragiles, dénués de véritable intérêt pour l’être intérieur qui pourrait s’en nourrir.

Quelques semaines après sa naissance, le bébé peut jouer avec du bolduc pendant des longues minutes. Il touche, sent, suce, triture, lâche…. Et recommence. J’appelle ceci jouer et se construire intérieurement aussi.

Peu à peu, le monde s’ouvre à lui et de nouveaux jeux apparaitront.

Dans la pédagogie Montessori, le caractère spontané est mis en valeur. On va préparer un environnement et une ambiance propices à permettre à l’enfant de jouer. Surtout dans le sens du terme « explorer ».

Attention de ne pas tomber dans l’extrême et de mettre nos enfants très tôt dans une ambiance de jeux, devant des écrans ou dans des activités obligatoires où l’on s’agite plus qu’on ne joue ou apprend.
Attention au fait de faire participer obligatoirement et de faire gagner ou perdre les participants. C’est plutôt l’échec et la réussite qui construisent pas à pas l’expérience de vie de l’individu. Certains aiment gagner et d’autres non. Il faut en tenir compte.

Alors n’hésitons pas à demander ce que propose l’école sur le jeu comme sur la forêt.

Et pour ceux qui veulent creuser le thème, voici un de nos webinaires :