Home » Posts tagged 'triangles'

Tag Archives: triangles

Nos formations en ligne

Notre page sur Facebook
Notre page sur Instagram

Notre chaine YouTube

Méthode OML

Pour prendre contact avec nous…

Maria Montessori, spécialiste en psychologie expérimentale

« L’enfant doit, par un effort continu, courir derrière l’esprit du maître, qui, à son tour, est poussé à courir derrière un programme, établi au hasard, et non, certainement, sur les tendances de l’enfant.

L’esprit doit passer d’une chose à une autre. Des images fugitives, et incertaines comme des rêves, apparaissent de temps en temps devant les yeux de l’enfant; le maître dessine un triangle sur le tableau noir et puis l’efface; vision momentanée et présentée abstraitement. Un triangle concret ne fut jamais dans la main des enfants; ils devront se rappeler, avec des efforts, un contour devant lequel, en peu de temps, les calculs géométriques abstraits afflueront; cette figure n’agira jamais en eux, et ne sera jamais sentie, combinée avec les autres; elle ne sera jamais une source d’inspiration…. » Maria Montessori

avec un fil à plomb, l’enfant cherche les 3 hauteurs du triangle

Grande psychologue expérimentale avant tout le monde, Maria Montessori a eu l’intuition de la pédagogie sensorielle appliquée à tous. Ainsi, dans une classe montessori, on propose à l’enfant des barres en bois afin qu’il construise lui-même un triangle, le déconstruise, l’assemble avec d’autres triangles ou formes géométriques et finisse par se souvenir pour toujours, grâce à ses ressentis multisensoriels, ce que sont des triangles.

 

 

Montessori et les adolescents

La semaine dernière, j’ai présenté un matériel de géométrie à un collégien qui étudie les triangles semblables en classe de 3e.

Je lui ai demandé de m’expliquer de ce qu’il en avait compris. Hélas, j’ai vite constaté que c’était embrouillé dans sa tête et donc dans ses explications.

Je l’ai aidé à repartir des bases, donc du vocabulaire lié aux représentations qu’il a en géométrie, ici dans le plan.

Comme souvent, je dois « remonter » très en arrière, c’est-à-dire dans ce qui est présenté dans les classes primaires traditionnelles mais uniquement au tableau ou dans des fiches, et bien souvent non acquis.

N’ayant pas suivi de cursus Montessori, voir subitement du matériel, peut déranger certains individus, mais dans la plupart des cas, enfants et adultes aiment toucher, prendre dans leur mains, bouger, assembler.
C’est plus riche et plaisant que dans une application logicielle car il y a 3 dimensions même pour du matériel comme celui sur la photo, puisqu’on va pouvoir superposer les angles soi-même.

Comme souvent, le collégien est reparti après 2 heures d’échanges et de manipulations et de questions posées.

Les jeunes peuvent aimer la géométrie !