Home » Posts tagged 'posture'

Tag Archives: posture

Nos formations en ligne

Le dernier livre de Murielle !
Notre page sur Facebook
Notre page sur Instagram

Notre chaine YouTube

Méthode OML

Les fins d’année scolaire

En ce moment, tout le monde est débordé dans les écoles en France : c’est la fin de l’année scolaire !

Sorties, spectacles, fête de l’école ou kermesse sont au programme.

J’ai beaucoup aimé les kermesses de mes écoles Maternelles et primaire publiques quand j’étais petite fille car elles étaient si différentes du quotidien. On dansait, on jouait, on riait, on mangeait. C’était la seule fête de l’année pour moi.

Les parents et grands-parents venaient et ça c’était le moins bon côté de la fête pour moi, car ils n’avaient pas leur place,à mon goût, dans mon univers personnel. Je découvrais les familles de mes camarades aussi mais surtout nous étions tous ensemble. Plus de groupe d’âges ou de sexes différents !

Puis sont venus les fins d’années d’année scolaire de mes enfants. Moins rituelles, parfois mêmes absentes certaines années ou dans certaines écoles. Ou parfois grandioses (trop ?). Un peu de tout.

Aujourd’hui, je guide certaines écoles sur leur calendrier annuel, leur questionnement sur les objectifs et limites des fêtes organisées. Qui ? Quoi ? Pourquoi ? Combien ? Quand ? A quel prix ?

Pour faire partie d’une commission d’un club sportif de mon village, j’entends que faire la fête c’est boire de l’alcool, écouter de la musique et manger, trois actions phares et quasiment uniques dans la pensée des organisateurs. On est ensemble, on boit et on rit c’est l’essentiel. Espace temps et physique qui convergent. Le reste doit suivre.

En tant que créatrice de la posture des 5S où Sécurité et Santé, cohabitent avec Soin, Spatialité et Spiritualité, je me demande si cette posture ne pourrait pas être adoptée au-delà du geste d’être un pédagogue (celui qui guide l’enfant) dans la fête. On pourrait y adjoindre le S de sens et le S de surprise !

Et dans ce cas quel S pèserait le plus dans la fête ? Si l’un d’eux doit peser le plus ?

La spiritualité, c’est le S qui nous caractérisent le plus, nous les Humains. -Même si je ne suis pas persuadée que les animaux et les plantes n’ont pas de spiritualité, car ils m’en montrent le contraire un peu plus chaque jour.-

Quelle spiritualité mettons-nous dans la fête ? Encore faut-il être d’accord sur la définition de Spiritualité. Une définition qui se donne avec un exemple, une opposition ou une référence.

Une fête est-elle un fatras d’activités où se mêlent football, poney et barbe-à-papa ? Ou alors un ensemble d’énergies convergentes issues d’une belle communauté vivant en harmonie et souhaitant la célébrer ?

Je vous laisse partager avec nous vos fêtes de fin d’année, si le coeur vous en dit.

Murielle

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi une posture est-elle indispensable ?

Vous avez sans doute lu, tout comme nous dans les annonces nationales publiques récentes, le drame d’une famille dont le bébé a été empoisonné par une professionnelle de crèche, gérée par une entreprise commerciale.

Pour avoir deux bonnes amies qui sont professionnelles actuellement en crèche (et ont plus de 60 ans chacune) et pour former aussi depuis de longues années des professionnelles de le Petite Enfance, je sais combien actuellement il est devenu IMPOSSIBLE de bien prendre soin des bébés. Quel drame !

Je dis toujours que c’est en observant comment on prend soin des bébés, des personnes âgées et des handicapés qu’on comprend le degré d’humanité atteint par les habitants d’un pays.

Et bien nous y sommes, car pour prendre soin des bébés, on a atteint l’indicible tant la situation est alarmiste. Et Dieu sait que je ne suis pas du genre à alarmer ni négativiser.

Nos formations sont de plus en plus boudées et pourtant elles sont basées sur l’ESSENTIEL des besoins des bébés :

– Les 5 S avec Sécurité, Santé et Soins en priorité
– La langue des signes qui sont encore une fois un moyen pour le bébé qui ne sait pas encore parler avec sa bouche de le faire avec ses mains
– Les pédagogies humanistes et holistiques

Une de mes amies me dit que le maire de la commune où se trouve la crèche, a imposé une formation pour présenter « la citoyenneté aux bébés » ! L’autre me dit qu’on a invité tous les salariés des crèches de la commune pour une session sur « l’art pour les bébés ».
Cela me fait penser au catalogue de formations proposées aux enseignants de l’EN qui proposent en priorité des thèmes sur les genres ou l’égalité des chances. Mais les essentiels sont absents. Quand je parle d’essentiels, ce sont les SOINS au sens large du terme, comme nous l’entendons au sein de notre Académie.

Prendre SOIN, c’est avoir appris à le faire pour soi ET pour les autres.

Comment le faire, si on ne l’a pas appris ? On ne connait les gestes de premiers secours que si on les apprend. Il en est de même pour les autres gestes de soin quotidien avec les enfants.

Demain, nous parlerons du fait que les métiers de prise de soin des bébés soient boudés actuellement.

Comment j’enseigne les Mathématiques aux lycéens ?

Je mets au point des séances holistiques où il y a des étirements physiques et du coaching mental en plus des Mathématiques.

Les séances sont de 1h30 minimum, dans une salle suffisamment spacieuse pour bouger, être debout, travailler par terre sur des tapis confortables.

J’aide les jeunes à identifier leurs lacunes, blocages et difficultés en Mathématiques et du point de vue des apprentissages en général. Ils en font une liste (et donc des objectifs à inscrire dans leur voeux de progrès) qu’on met dans un classeur individuel.

Et enfin j’utilise du matériel (étiquettes, cartes, encastrements montessori, dés, barres…); c’est souvent ce que les jeunes redemandent en priorité d’ailleurs ! Et sachez qu’ils ne réclament pas l’ordinateur et n’utilisent pas leur mobile du tout durant toute la séance !

J’utilise des supports variés tels ardoise velada, tablette d’écriture, grand tableau…. car le mouvement et les gestes permettent souvent de libérer des crispations (physiques et mentales).

Que faire après la formation Montessori pour les bébés ?

Caroline a préparé une vidéo concise afin de vous expliquer quels sont les débouchés professionnels de notre formation online à la pédagogie Montessori appliquée aux bébés.

Former, accompagner, guider et coacher sont des métiers différents que nous exerçons depuis deux décennies. Nous aurons grande joie à vous en faire bénéficier selon vos besoins.

Osez vous inscrire et changez votre posture vis-à-vis de vos soins envers les bébés, ces êtres extraordinaires.

PS Nous avons été les premiers à former en France en présentiel, des éducateurs Montessori pour cette tranche d’âges.
Tout le contenu de notre formation a été revu depuis 2014, date de la toute première formation Montessori online, la seule accessible sur une plateforme professionnelle française.