Home » Posts tagged 'dysorthographie'

Tag Archives: dysorthographie

Nos formations en ligne

Notre chaine YouTube

Méthode OML

Pour prendre contact avec nous…

Un beau salon Dys !

Merci à l’association 60Dys pour l’organisation du salon Dys ! 
J’ai eu la joie d’y présenter la méthode OML directement aux personnes qui en ont le plus besoin : des orthophonistes, des ergothérapeutes, des enseignants, des éducateurs spécialisés et bien sûr les enfants, adultes et familles porteuses de troubles « Dys ».
Grâce à tous ces échanges nous avançons sur le chemin d’une meilleure compréhension de ces troubles multiples et d’un accompagnement plus adapté !
Un bon nombre de professionnels connaissent, plus ou moins, une partie des outils que proposait Maria Montessori pour l’apprentissage de la langue mais souvent sont un peu perdus car manquent de matériel adapté à la langue française ainsi que de repères solides de progression et de démarche pédagogique sur le long terme.
Et c’est en cela que nous pouvons aider !
OML, notre méthode pédagogique multisensorielle pour l’apprentissage de la langue française mixte le meilleur des méthodes reconnues (Montessori et Orthon Gilligham) qui ont fait leurs preuves depuis des décennies sur tous les continents. Elle est adaptée aux spécificités de la langue française et utilise du matériel multisensoriel et propose une progression sérieuse et séquentielle sur deux à trois ans.
Caroline Dupré

Samedi, nous étions au salon DYS à Senlis

Journée des DYS

Hier, un jeune copain de mon fils est venu passer la soirée, au sortir du collège. Ils prennent le bus ensemble, mais ne sont pas dans le même niveau. Ils se connaissent depuis la rentrée. Et ils ont une passion commune : le monde du sport mécanique.

Alors qu’ils goûtent, je les écoute et j’entends de la part de ce jeune garçon âgé de 12 ans, un discours oral très élaboré. Il parle comme un adulte, mieux que certains adultes. Il exprime tout ce qu’il sait sur sa passion et c’est riche et précis ! Il est timide, a un petit défaut de prononciation, est posé et très poli.
Devant mon étonnement face au fait qu’il soit chargé de deux sacs de cours, il me répond qu’il a un ordinateur car ne peut écrire. Je lui demande s’il est dysgraphique. Il me répond qu’il l’est en plus d’être dysorthographique. Je lui dis que mon fils a eu des difficultés à écrire en cursif et qu’il n’écrit qu’en script. Et puis sentant qu’il est en confiance je lui demande s’il a passé des tests. Sans hésitation, il m’explique qu’il a eu des résultats de QI élevés (il me donne le chiffre).
J’avais eu l’intuition de ses différences, grâce aux signes et comportements observés, mais je voulais en être certaine. Ces enfants ont des difficultés fortes dans certains domaines et des habiletés fortes dans d’autres. Il faut les connaître pour respecter, par exemple, le fait qu’écrire avec un outil manuel est très compliqué pour eux et qu’ils ne doivent pas en pâtir.

Samedi 9 octobre, est décrétée journée des DYS. Ils sont nombreux, enfants et adultes, à vivre leur(s) différence(s) au quotidien.

Notre métier d’éducateur est de les accepter et de les guider dans leur développement, avec, selon la philosophie Montessori, un environnement et une ambiance inclusive à tous.

 

 

Des vrais cahiers montessori pour la classe

Voici ce que nous écrivent les éducateurs Montessori qui utilisent nos cahiers dans leur classe :

« Je suis enseignante en ZEP ou beaucoup d’enfants sont bilingues et ont donc besoin de bien apprendre les phonèmes dans leurs deux langues, et c’est ce que je leur enseigne depuis des années. J’ai découvert les cahiers montessori de Mme Lefebvre et je les adapte aux besoins de chaque enfant, certains n’utiliseront que les cahiers de la série 2, d’autres les cahiers avec la grammaire et la conjugaison. »

« A quand les cahiers de la série 4 ? Merci aux auteurs ! »

« Au début, j’étais un peu étonnée par la forme très dépouillée des cahiers, puis lorsque nous avons avancé dans les séries des cahiers sur les phonèmes, j’ai pu voir que mon fils avait besoin de revoir certains phonèmes avec des mots plus compliqués. Enfin des supports sérieux contrairement à pleins de petits cahiers style education nationale ou on mélange 2 ou 3 sons par page ! »

« Je suis éducatrice Montessori depuis 25 ans en France. Rien n’avait été conçu pour aider les professionnels à structurer les leçons en français. Les enfants développent un vocabulaire très vite grace aux cahiers et une vraie progression permet à chaque enfant d’avancer à son rythme. Mes collègues attendent la suite de la progression ! »

« Je me suis mise à la grammaire montessori et ma fille me réclame d’autres cahiers ! L’aspect répétitif lui plait beaucoup car elle est dans une boucle de réussite. J’ai acheté les cahiers de correction autonome, ainsi, elle se corrige seule et se note seule. »

« La collection entière est chère, mais comme j’ai deux enfants dyslexiques, j’ai investi. Et je n’ai pas regretté car ils savent maintenant tous les phonèmes français. » 

« Je vit en Australie et enseigne le français et l’anglais. J’ai cherché des supports bilingues pour enseigner les phonèmes et je suis tombée sur la méthode OML. J’ai suivi la formation et acheté les cahiers pour le français. J’utilise pour les adultes aussi la méthode et les supports très utiles et complémentaires. »

« Je suis très content d’utiliser les cahiers dans ma classe. J’ai fait toutes les étiquettes du cahier 1 et nous jouons tous les jours avec les sons. »

« Enfin une aide pour le français dans la pédagogie montessori. LE format en 3 cahiers permet de ne pas tout acheter d’un seul coup et comme ma fille était motivée, j’ai acheté au fur et à mesure. Un tableau pour la grammaire serait bienvenu pour les personnes comme moi pas formée à la méthode. »