Home » Posts tagged 'sens'

Tag Archives: sens

Nos formations en ligne

Le dernier livre de Murielle !
Notre page sur Facebook
Notre page sur Instagram

Notre chaine YouTube

Méthode OML

C’est le printemps, sortez tous les enfants dans la Nature !

Le printemps est la période explosive de la Nature en Métropole !

Les fleurs (rappelons que ce sont les organes sexuels des plantes) nous indiquent de quelle plante il s’agit. C’est comme si elles revêtaient leur plus beau costume pour se présenter à nous !

Alors emmenez les enfants à leur rencontre. Ils aimeront les couleurs, les grandeurs, les senteurs !

Chaque parcelle naturelle est un festival de plantes différentes. Apprenons à les sentir, les toucher, les dessiner, les nommer, les reconnaître, les classer, les gouter…

Comment les reconnaître ? La diversité vous sautera aux yeux et vous indiquera qu’aucun mauvais produit n’est passé par là depuis un bon moment. Il suffit d’ouvrir grands vos yeux ! Plus il y a de diversité plus la Nature est maîtresse !

Voyez-vous 4 plantes différentes dans cette photo ? Quels sont leur nom vernaculaire ? Leur nom de genre et espèce (en latin donc) ? Leur famille ? Leur vertus médicinales ? Leurs contre-indications ?

Si vous savez répondre, c’est formidable.
Si vous voulez apprendre à répondre à ces questions, et connaître les plantes qui nous entourent et savoir comment les initier aux enfants, nous vous proposons une formation online que nous vous présenterons bientôt sur ce website.

A demain pour la réponse sur les 4 plantes de la photo !

 

 

 

Apprendre à lire, c’est apprendre à décoder

Je vous racontais mon voyage récent dans le TGV avec les petits enfants cachés devant ma banquette, que j’écoutais pendant notre voyage commun.

Je voudrais parler aujourd’hui du garçon de 5-6 ans et de son langage oral et écrit.

Comme vous le savez sans doute, nos TGV sont équipés de somptueux grands écrans avec des informations affichées en temps réel : l’heure, la vitesse du train, les destinations et leur heure d’arrivée, le lieu du bar-restaurant, etc..

A un moment, j’entends le jeune garçon tenter de DECODER ce qui était affiché sur l’écran.
J’ai été très étonnée subitement car il ne savait pas décoder !!??

Il en était à un apprentissage très rudimentaire de sons basiques de lettres de l’alphabet français. Il n’a pas pu lire « ANGERS ». C’est-à-dire que le graphème AN lui était inconnu. Quant à celui de ER, n’en parlons pas.

Avec la méthode OML (le M signifiant Montessori) tous les enfants dès la classe maternelle, reçoivent des leçons pour DECODER tous les PHONEMES/GRAPHEMES dans la joie et grâce au sensoriel.

Cet enfant, dont la maturité était indéniable tant il maniait avec aisance le langage parlé, avait, du point de vue du langage décodé n’avait encore rien abordé des PHONEMES/GRAPHEMES qui « peuplent » nos mots écrits.

Ne laissons plus les enfants, démunis devant un un enseignement du langage – crucial pour son devenir-  retardé en France, à la merci de la roulette russe qui lui proposera un enseignant et une méthode dus au hasard de la classe dans laquelle il ira.

Nous vous accompagnons, enseignants et parents, dans la connaissance et l’utilisation de la méthode OML qui ne laisse aucun phonème/graphème de côté et amène toute personne à décoder le français, langue riche et compliquée.

Nous proposons deux programmes, selon vos besoins. Et un ensemble de 13 cahiers pour les enfants.

 

 

 

Les deux « AGE » pour redonner du sens et du lien aux collégiens en panne

Les collégiens français sont en souffrance. Ils ont besoin de SENS et de LIEN dans leur quotidien éducatif, ce qui tend à manquer de plus en plus. « Sens » pour « projections vers leur futur » et « Lien » pour « ensemble de connections avec le monde réel ».

On pourrait leur proposer deux « AGE » pour « Jardinage » et « Bricolage ».

  • Le jardinage pour apprendre à connaître d’où vient la nourriture, pour éviter de gaspiller et chercher à recycler. Jardiner, c’est aussi pouvoir s’aérer, bouger ses muscles et ses articulations. Et un bon jardinage se fait souvent entre individus : il y a ceux qui aiment arroser, ceux qui aiment planter ou désherber.
  • Le bricolage pour apprendre à construire et à réparer ce dont nous avons besoin dans notre environnement. C’est utile pour embellir son quotidien. Et sans une personne qui tient pendant qu’une autre scie, on ne fait pas de bon bricolage.

Les deux « AGE » font naître un sentiment de fierté, de respect. De plus, ces deux domaines de compétence nécessitent de travailler en collaboration et entr’aide. Ce qui est encore primordial dans nos échanges humains et ce dont nos collégiens ont besoin.

 

 

Dans un collège Montessori, j’en rêve encore en France, les enfants travaillent quotidiennement au potager, préparent les repas et construisent et réparent leur mobilier, entre autres activités qui ont du sens et créent du lien social.

Qui veut concrétiser ce rêve ?

 

 

 

 

Un enfant est heureux s’il ressent la vie, s’il bouge, s’il aime, s’il est aimé.

« Les fraises sont rouges, sentent bon et fondent dans ma bouche. Je peux les cueillir puis les préparer pour le repas. J’aime les arroser chaque jour. Mes amis et mon éducateur m’aiment. »

La recette est simple ! Un grand bac en bois, un peu de terreau, des fraisiers, de l’eau et de la patience.