Home » Posts tagged 'sécurité'

Tag Archives: sécurité

Nos formations en ligne

Notre page sur Facebook
Notre page sur Instagram

Notre chaine YouTube

Méthode OML

Pour prendre contact avec nous…

Nos enfants ne boivent pas assez d’eau à l’école

Le saviez-vous ? Les enfants sont souvent très excités lorsqu’ils ont faim et soif. Seulement ils ne le comprennent pas. Alors mettons à leur disposition de l’eau pour oxygéner leurs cellules.

Investissez dans une jolie fontaine à eau en verre d’une capacité de 8,5 l afin que les enfants de votre classe se servent à boire quand ils en ressentent le besoin ou l’envie.

Sécurisez-la, surtout plutôt deux fois qu’une (voir la posture des 5S de Murielle Lefebvre).

Cette fontaine coûte seulement 60€ TTC et n’a pas l’inconvénient d’être en plastique (donc bonne pour la santé et la planète). De plus les enfants peuvent la manipuler aisément (prévoyez un récipient en-dessous le temps qu’ils l’expérimentent convenablement)

Ajoutez quelques rondelles de citrons et tout le monde sera hydraté et heureux !

(A commander chez https://www.nisbets.fr – achat non encore testé -)

 

Top 10 des accidents domestiques

Ceux qui connaissent nos valeurs, savent que nous prônons la posture du SOIN (care) les uns envers les autres. Et plus particulièrement envers les bébés, les personnes handicapées et les personnes âgées. C’est dans cet état d’esprit que nous avons créé l’appellation de posture des 5S dont un S concerne la Sécurité.

J’ai été marquée par deux événements dramatiques qui m’ont été rapportés, il y a longtemps maintenant, mais ils ne s’effaceront pas de ma mémoire :

– un bébé avait eu les mains brulées car il les avait posées sur un poêle à bois, chez lui

– un autre bébé avait eu les pieds gelés car il était restait sans bouger dans un porte-bébé d’une skieuse

Je n’en dirai pas plus sur les circonstances auxquelles nous DEVONS penser pour prendre soin des autres.

Top 10 des accidents domestiques les plus courants

Chute

La chute est l’accident domestique le plus fréquent. Il touche principalement les personnes âgées et les jeunes enfants. Aménagez votre domicile de manière à sécuriser les zones de passage, les fenêtres ou les escaliers !

Brûlure 

Chaud devant ! Dans la cuisine, les brûlures sont vite arrivées.

Coupure

A la maison ou au jardin, le risque de coupure existe !

Pincement

Les enfants se coincent facilement les doigts dans les portes.

Noyade

En période estivale, la noyade est l’accident le plus fréquent chez l’enfant. Vite arrivée, elle peut survenir dans seulement 20 cm d’eau, en quelques secondes.

Intoxication

Tout le monde est concerné ! Plantes toxiques, produits ménagers, médicaments…

Morsure

Nos amis les bêtes peuvent mordre. Chez l’enfant, ces blessures sont particulièrement graves sur le visage ou sur le cou.

Piqûre

Bzzzz… Qui n’a jamais été piqué par un moustique ? Les piqûres d’insectes peuvent toutefois être moins bénignes s’il s’agit d’une guêpe, d’un frelon ou d’un moustique tigre véhiculant une maladie.

Étouffement

Ce sont surtout les enfants en bas-âge qui sont sujet à l’étouffement, car ils ont tendance à tout porter à la bouche.

Électrocution

Dès qu’ils se déplacent, les enfants ont vite fait de mettre leurs doigts ou de petits objets métalliques dans les prises de courant.

source : social-sante.gouv.fr

La normalité n’est plus

Dernièrement je lisais le message d’un directeur de collège qui s’essaie à continuer de rester dans la « normalité »  : il essaie de proposer les mêmes cours avec les mêmes profs dans les mêmes salles et les mêmes horaires avec la même -absence de- pédagogie.

Or, depuis mars dernier beaucoup de choses ont changé; -sur lesquelles même l’Education Nationale n’a pas d’emprise, qu’elle l’accepte – !

Accepter le changement extérieur est déjà la première étape.

Voyons ensemble les problèmes à solutionner :

  1. Les enfants ne peuvent plus se trouver tous en même temps au même endroit que ce soit au self ou dans le couloir
  2. Les enfants doivent être à distance les uns des autres de l’arrivée au départ du collège
  3. Les enfants doivent se laver les mains régulièrement et porter un masque
  4. Les enfants doivent continuer à être heureux, motivés et épanouis en dépit des circonstances

Sont-ce de gros problèmes insurmontables ?
Si l’état d’esprit du corps enseignant est mauvais, assurément aucun ne sera solutionné.
S’il n’existe aucune véritable hiérarchie reconnue non plus.

Agir pour changer ce qui doit l’être en est une deuxième.

Sinon, chacun des 4 points soulevés possède une multitudes de solutions, les collégiens eux-mêmes vous en souffleront. Bien entendu il faut adopter une posture qui va avec le costume de superman « je m’adapte et mets en place des solutions ».


Je me souviens avoir suggérée l’une d’elle lors d’une réunion dans un collège où nous parlions du plan « vigipirate » il y a plus de 15 ans. Personne ne savait vraiment en quoi consistait ce plan et tous avaient accepté des barrières interdisant l’accès aux piétons, qui par conséquent marchaient sur la chaussée noire de véhicules ! J’avais expliqué comment aux US, on organise la sortie de 300 élèves quotidiennement, en moins de 15 minutes, en toute sécurité et avec joie. On m’avait regardé comme si je venais d’une autre planète  !

Aujourd’hui, nous  y sommes sur l’autre planète, alors acceptons-le et trouvons ensemble de vraies solutions, et pas seulement pour nous mais surtout pour les enfants.

 

Foncer à vélo, avec un bébé, sans casque !

Je me baladais hier en vélo sur des petites et moyennes routes provinciales. Je précise que je roule en vélo électrique depuis une année afin d’allonger mes parcours et de maintenir un rythme. Tout à coup, je suis dépassée par une fusée : un jeune homme avec un bébé en portage sur un siège à l’arrière du vélo. Aucun des deux n’avait de casque, cela me saute aux yeux et étant donné leur vitesse, j’en fus étonnée, puis attristée.

Ils vont si vite que je ne les vois plus à l’horizon devant moi. Je les oublie.

Peu après, je les double car ils se sont arrêtés pour observer des chevaux dans un pré. Je continue donc mon chemin, tranquillement, sur le plat, à bonne allure. Tout à coup de nouveau, je suis dépassée par ce jeune homme et le bébé. Comme s’il s’amusait à prouver qu’il est capable de rouler vite, plus vite même qu’un vélo électrique. Nous amorçons une descente et il baisse la tête pour aller encore plus vite.

Je reste encore triste du comportement de ce monsieur. Pour savoir ce qu’un traumatisme cranien occasionne à un adulte comme à un enfant, je trouve cette attitude très irresponsable et égoïste. Et pire, en dehors des lois ou réglementations.

Plus que jamais, je me dis que la Posture des 5 S : Securité, Santé, Soins, Spiritualité et Spatialité, gagnerait à être connue. Protégeons nos enfants (et nous-mêmes) !

Revoyez les équipements obligatoires indiqués sur le site de la sécurité routière :

https://www.securite-routiere.gouv.fr/reglementation-liee-aux-modes-de-deplacements/velo/equipements-obligatoires-velo

Parce que chaque bébé est formidable

Notre programme de formation d’éducateur pour les enfants de moins de 3 ans, est unique car nous travaillons en permanence sur des sujets sensibles aux bébés et aux personnes qui en prennent soin.

« Le change debout » est le thème que je vous présente aujourd’hui, puisque nous proposons en effet de changer les bébés dans la verticalité, dès qu’elle est acquise. Cela répond au continuum de leur développement.

Venez découvrir ce thème bien décortiqué et illustré dans la formation, pour vous l’adulte qui apportez amour en conscience au quotidien de l’enfant.