Home » Posts tagged 'livre ancien'

Tag Archives: livre ancien

Nos formations en ligne

Notre chaine YouTube

Académie TMF sur Facebook

Méthode OML

Pour prendre contact avec nous…

Philip Boswood Ballard

Je lis un ouvrage ancien qui s’intitule Les maîtres de la pédagogie contemporaine.

C’est une petite encyclopédie antérieure à 1952 puisque Maria Montessori y est présentée comme étant encore vivante.

La classification des pédagogues est basée selon leur langue. Ainsi on y trouve les pédagogues américains, puis allemands, anglais, francophones, néerlandais et italiens. Chacun y a son portrait en photographie N&B, sa biographie rapide, des extraits d’ouvrages et parfois même des glanelures (citations).

Ce que je retire en tout premier lieu de cette lecture, c’est qu’on nous présente beaucoup de pédagogues : 142 au total.

(Il est intéressant de noter que Freinet ne figure pas dans la liste des pédagogues français, à contrario de Henri Bouchet qui décrit  l’individualisation de l’enseignement dont la pédagogie montessori fait partie selon lui).

Avec tous ces personnage, on est loin de la sempiternelle liste d’un quinzaine de pédagogues dont la plupart des universitaires français – soit-disants spécialistes – nous rabâchent les oreilles depuis un siècle !

Ensuite, la lecture me confirme ce que j’ai constaté depuis pas mal de temps : tout a déjà été observé, découvert et décrit en matière de pédagogie. Science qui naît de l’observation des processus d’apprentissage de l’être humain avant de devenir un ensemble de propositions visant à accompagnement l’apprenant dans sa transformation.

Je me suis arrêtée sur quelqu’un dont je n’avais jamais entendu parler avant la lecture de cet ouvrage : Philip Boswood Ballard, enseignant anglais, écrivain pédagogique, directeur et inspecteur d’écoles galloises.
Dans l’extrait publié d’un de ses ouvrages, il nous parle de Maria Montessori et de la pensée contemporaine sur le travail individuel.

Je vous partage quelques glanures qui m’ont parlé:

« …le psychisme a dans chaque personne sa structure et son rythme. »

« Peu à peu se révéla le secret magique des théories montessoriennes; le secret de rendre possible, à l’école gardienne, l’étude individuelle. »

« Tout professeur qui n’est pas un fossile fait des essais pour fournir à son élève l’occasion de se développer lui-même, selon ses possibilités, selon son propre rythme et par son propre effort ».