Home » Posts tagged 'jardinage'

Tag Archives: jardinage

Nos formations en ligne

Notre chaine YouTube

Méthode OML

Pour prendre contact avec nous…

Les deux « AGE » pour redonner du sens et du lien aux collégiens en panne

Les collégiens français sont en souffrance. Ils ont besoin de SENS et de LIEN dans leur quotidien éducatif, ce qui tend à manquer de plus en plus. « Sens » pour « projections vers leur futur » et « Lien » pour « ensemble de connections avec le monde réel ».

On pourrait leur proposer deux « AGE » pour « Jardinage » et « Bricolage ».

  • Le jardinage pour apprendre à connaître d’où vient la nourriture, pour éviter de gaspiller et chercher à recycler. Jardiner, c’est aussi pouvoir s’aérer, bouger ses muscles et ses articulations. Et un bon jardinage se fait souvent entre individus : il y a ceux qui aiment arroser, ceux qui aiment planter ou désherber.
  • Le bricolage pour apprendre à construire et à réparer ce dont nous avons besoin dans notre environnement. C’est utile pour embellir son quotidien. Et sans une personne qui tient pendant qu’une autre scie, on ne fait pas de bon bricolage.

Les deux « AGE » font naître un sentiment de fierté, de respect. De plus, ces deux domaines de compétence nécessitent de travailler en collaboration et entr’aide. Ce qui est encore primordial dans nos échanges humains et ce dont nos collégiens ont besoin.

 

 

Dans un collège Montessori, j’en rêve encore en France, les enfants travaillent quotidiennement au potager, préparent les repas et construisent et réparent leur mobilier, entre autres activités qui ont du sens et créent du lien social.

Qui veut concrétiser ce rêve ?

 

 

 

 

Le bonheur est dans les prés

Nous avons déjà beaucoup expliqué pourquoi la nature est indispensable à l’enfant durant la croissance des enfants. Hélas la question est encore trop peu abordée, surtout parce que la majorité des enfants villes dans les villes : trois quarts des enfants vivent en milieu urbain en 2012 selon des données de l’INSEE.

Certaines écoles françaises sont fières d’annoncer qu’elles ont planté deux arbres dans la cour de récréation de leur école. Urbaines ou pas, elles proposent de plus en plus une cour de récréation stérile, bétonnée dans laquelle l’enfant n’est pas en contact avec la Nature.

Comment faire alors pour répondre aux besoins des enfants ? La réponse est simple : Prévoir et multiplier les contacts avec la Nature, la vraie.
– Désolés de vous annoncer que la plage de Palavas-les-flots en plein mois d’août ne compte pas. –

Pour cela il nous faut accepter de nous (familles et écoles) installer en grande périphérie des villes et d’organiser la vie de famille et professionnelle de telle sorte qu’il y ait un équilibre viable pour chaque élément de la cellule familiale.

La proximité de la forêt ou d’un bois au minimum est indispensable.
Si vous ne pouvez avoir de jardin, les balcons ou terrasses sont un pis aller et peuvent se décorer de grandes jardinières.

Attention, il ne s’agit pas de décoration le jardin ou de proposer des activités effectuées par les adultes comme je l’ai vu dans une école en Savoie où c’était un jardinier qui venait dans l’école pour travailler la terre !

Non, il s’agit des contacts quotidiens que l’enfant va entretenir lui-même, seul, de sa propre initiative avec la Nature.

Demain nous parlerons de la suite et pénétrerons dans la forêt et ses bienfaits.