Home » Posts tagged 'conjugaison'

Tag Archives: conjugaison

Montessori pour mon bébé

Les albums des leçons Montessori

Commandez-les sur Amazon !

Les cahiers Montessori

Les cahiers Montessori
Commandez-les sur Amazon !

Notre livre « La pédagogie Montessori illustrée »

Commandez-le en version papier ou ebook

Notre livre « 365 jours d’école à la maison »

Notre livre : 365 jours d'école à la maison
Commandez-le en version papier ou ebook

Notre livre « Montessori pour les bébés »

Commandez-le en version papier sur Amazon.fr

OML sur Youtube

OML sur Youtube

En quoi la méthode OML se distingue d’autres propositions ?

Le temps scolaire a été tant diminué que de plus en plus d’enfants sont laissés sur le bord du chemin dans l’apprentissage indispensable de la langue française. Notre belle langue est pleine d’exceptions et de non sens qui gênent des enfants capables de lire mais qui restent dans le questionnement quant aux finesses (et elles sont nombreuses) de la langue française.

La méthode OML est issue d’outils centenaires développés par des spécialistes du langage (pas des éditeurs de livres !). Elle est multi-sensorielle (pas seulement le visuel !) et elle passe en revue tous les phonèmes et graphèmes de la langue française ou de la langue anglaise. Aucun son n’est mis de côté ou oublié, dans un souci d’attention profonde aux finesses de chaque langue, qui souvent finissent par bloquer un apprenant, s’il n’en reçoit pas toutes les explications.

OML est une méthode non commerciale, unique, progressive et destinée à tous ceux qui veulent vraiment maitriser une langue !

 

Comment permettre à tous les enfants d’apprendre à lire en français

La mesure des trois tiers nous apprend qu’un tiers seulement des enfants apprennent à lire seuls, de façon assez rapide, spontanée et positive. Un deuxième tiers a besoin de quelques leçons spécifiques structurées. Le dernier tiers nécessite une progression structurée et systématique, basée sur la reconnaissance phonologique. Sans ces leçons, ces enfants sont laissés à tout jamais dans un brouillard de lecture qu’ils ne maîtriseront pas tant qu’on ne les aura pas aidés. Il ne s’agit pas forcément d’enfants pour lesquels cette gêne a été détectée, quelques uns masqueront assez longtemps (jusqu’au collège souvent) cette lecture non fluide, dont ils auront honte intérieurement.

Encore une fois, Maria Montessori n’était pas francophone et n’a donc pas pu prévoir un cursus adéquat pour cette langue. Quoiqu’en rapportent les médias, les outils didactiques montessori ne sont pas magiques et ils sont même insuffisants pour amener les deux tiers d’enfants laissés sur le bord du chemin. Attention, traînent sur le net de plus en plus de fichiers, matériels montessori factices dont sont victimes les proies faciles que sont les parents en recherche de solution réelle pour aider leur enfant.

Plus que jamais, il faut proposer des outils didactiques solides, pérennes, multisensoriels pour aider l’entrée et l’installation de chacun dans la lecture. Cela ne se fera pas avec de simples lettres rugueuses ou des dictées dites muettes (!!!!!) – que Maria Montessori n’a jamais inventées d’ailleurs- .

Parce que, depuis plus de 20 ans, nous sommes auprès d’enfants de langues natives différentes, auprès d’enfants ayant des difficultés d’apprentissage (testés par des professionnels du langage et de la psychologie ou non), nous avons vu l’insuffisance flagrante des quelques outils didactiques montessoriens pour le décodage des sons, des syllabes et des mots, si complexes dans la langue française ainsi que pour la construction des mots.

Avec la méthode OML appliquée en trois années consécutives, tout enfant est capable de lire tous les mots de la langue française. Pour cela, il faut des leçons quotidiennes, du matériel sensoriel (Montessori & OML) dont les cahiers montessori que nous avons créés, un réel accompagnement basé sur une pédagogie et une méthode solides.

Oser permettre à tous les enfants d’apprendre la langue française !

Inscrivez-vous à la formation OML en cliquant ici

Qu’est-ce que la classificiation ?

Ce sujet est omniprésent dans la pédagogie Montessori. Hélas, force est de constater qu’il est souvent difficile d’appliquer une classification  internationale et définitive. En effet, nous ne sommes que très rarement, pour ne pas dire jamais, en accord sur le contenu des classifications.

Ainsi le nombre de continents varie selon le continent (justement) sur lequel on se trouve. Appliquer la définition du mot, n’aide en rien croyez-moi. Les fabricants de matériels, prouvent eux-mêmes cette confusion par la vente de globes terrestres différents les uns des autres. Que faire ? Que dire ?

Parlons également de la classification animale qui même dite « ancienne » n’était pas la même suivant les ressources consultées et cela même au sein d’un seul pays. J’ai passé une semaine entière il y a plus de quinze années à essayer d’établir un matériel de classification à partir d’encyclopédies renommées françaises et je m’étais aperçue des différences d’une ressource à l’autre. Désormais, nous avons une classification phylogénétique à proposer aux enfants qui est d’une toute autre complexité. Comment trancher alors ?

apprentis-conjugaison

Enfin, pour travailler actuellement sur la classification des verbes français, je me retrouve de nouveau devant le spectacle des incohérences et guerres de chapelle académiques entre une classification dite ancienne (3 groupes de verbes et puis des verbes irréguliers) et des classifications dites nouvelles, que je qualifierais personnellement d’inutilisables, tant on est allé chercher (je vous laisse interpréter le « on ») la petite bête et surtout la complication pour noyer les enfants en tout premier lieu et puis les adultes aussi. Nous nageons tous dans la même confusion grammairiale (« Nous vivons une époque moderne » disait Philippe Meyer).