Home » Posts tagged 'classements'

Tag Archives: classements

Montessori pour mon bébé

Les albums des leçons Montessori

Commandez-les sur Amazon !

Les cahiers Montessori

Les cahiers Montessori
Commandez-les sur Amazon !

Notre livre « La pédagogie Montessori illustrée »

Commandez-le en version papier ou ebook

Notre livre « 365 jours d’école à la maison »

Notre livre : 365 jours d'école à la maison
Commandez-le en version papier ou ebook

Notre livre « Montessori pour les bébés »

Commandez-le en version papier sur Amazon.fr

OML sur Youtube

OML sur Youtube

Une histoire d’animaux

UNE HISTOIRE D’ANIMAUX

Il était une fois des animaux qui décidèrent de s’associer pour ouvrir une école exclusivement réservée à l’éducation physique.

Les matières d’enseignement choisies furent : la course, l’escalade, la natation et l’envol.

Pour simplifier les choses, il fut convenu que tous les animaux apprendraient toutes les matières.

Le canard se révéla un excellent nageur, meilleur même que son professeur. Mais il n’obtint qu’une mention passable en vol et une mauvaise note à la course. Il abandonna la natation pour mieux travailler la course, jusqu’à ce que ses pieds palmés soient suffisamment usés pour qu’il puisse mieux courir. Du même coup, il devint un nageur tout à fait moyen. Il eut beau protester, cela ne servit à rien car tout ce que demandait l’école, c’était d’obtenir  la moyenne.

Le lapin fut, au début, le premier de la classe à la course, mais il fit une dépression nerveuse due à ses trop nombreux cours de rattrapage en natation.

L’écureuil était habile en escalade, mais les cours de vol lui firent perdre le moral parce que son professeur l’obligeait à décoller du sol plutôt que du haut d’un arbre. Il souffrit aussi de crampes pour avoir trop forcé et n’obtint qu’un « C » en escalade et un « D » en vol.

L’aigle était un élève indiscipliné, qui ne voulait faire les choses qu’à sa manière. En escalade, il arrivait en haut de l’arbre avant tous les autres mais sans appliquer du tout les leçons de son professeur.

La mouette, qui non seulement volait remarquablement bien mais aussi savait courir, et même un peu nager et escalader , eut la meilleure moyenne et obtint le prix d’excellence.

Les chiens de prairie refusèrent de participer à cette école tant que creuser la terre ne ferait pas partie des matières enseignées. Il s’associèrent avec les marmottes et les taupes pour fonder une école de terrassiers vouée au plus bel avenir…

(source indéfinie)